Quimper : un Marocain condamné pour agression dans une discothèque

17 octobre 2021 - 11h00 - Ecrit par : S.A

Le tribunal de Quimper a condamné vendredi 15 octobre Abel*, un jeune marocain et son ami quimpérois, tous deux âgés de 18 ans à 18 et 8 mois de prison avec sursis pour avoir agressé et poignardé un jeune à la sortie d’une boîte de nuit de la ville.

Les faits s’étaient déroulés à la sortie d’une discothèque située dans la zone de Créac’h-Gwen, à Quimper, le 8 octobre 2021. Ce jour-là, une bagarre a éclaté entre jeunes devant l’établissement de nuit aux environs de 4 h. Les vigiles utilisent du gaz lacrymogène pour les disperser. La rixe se déplace quelques mètres plus loin. Martin et Abdel ne quittent pas la victime des yeux. Celle-ci tente de fuir. Sans succès. Elle chute. Les deux jeunes lui assènent des coups de pied et de poing. Dans la foulée, Martin lui perfore le poumon droit avec un couteau. Conséquence : un mois d’ITT.

À lire : Lille : des Algériens condamnés après une violente bagarre avec des Marocains

Les deux prévenus ont comparu devant le tribunal vendredi dernier, rapporte Le Télégramme. « C’est l’autre qui a commencé », indique à la barre Abel, pointant du doigt la victime. « Il a dit bande de fils de p***, venez, je vous prends. Demain, je vais vous couper », continue ce jeune marocain « en situation précaire sur le territoire ». La présidente Bérengère Gautheron s’adresse à Martin  : « Pourquoi l’avoir suivi dans la rue ? » « Pour avoir des explications », répond-il. Les questions s’enchaînent : Pourquoi l’avoir frappé ? « Un coup de pied sans faire exprès ». Pourquoi le frapper au sol ? « Je ne sais pas ». Pourquoi avoir sorti un couteau ? « Je me sentais menacé (par la victime) mais ce n’était pas dans l’optique de le planter ».

À lire : Medhi, 23 ans, poignardé à mort dans les Yvelines

Aux yeux de la présidente, ces explications sont « un peu surréalistes ». « Si le coup de couteau avait été donné à gauche et non à droite, le cœur aurait pu être touché. Vous auriez pu le tuer », commente le procureur Philippe Lemoine. Il requiert 14 mois de prison dont 8 mois avec sursis à l’encontre de Martin et une peine de 8 mois de prison avec sursis pour Abdel. Le verdict est tombé : les deux jeunes ont écopé de 18 et 8 mois de prison avec sursis, avec une obligation de travailler et interdiction de détenir une arme pendant cinq ans. Ils doivent également indemniser la victime.

Tags : France - Prison - Violences et agressions

Aller plus loin

Quimper : un Marocain condamné pour violences conjugales

Arrêté le 21 avril 2021 à Quimper, un Marocain de 25 ans a écopé, vendredi dernier, de deux mois de prison avec sursis pour des violences commises sur son...

France : condamné à 25 ans de prison pour le meurtre raciste d’un Marocain

Claude Gorsky, un retraité était jugé devant la cour d’Assises de Mont-de-Marsan pour répondre du meurtre raciste de son voisin, Saïd El Barkaoui, décédé quelques jours après qu’il...

Lisieux : un Marocain condamné pour violences et menaces de mort sur sa compagne

Le tribunal de Lisieux a condamné vendredi 17 septembre 2021 un Marocain de 24 ans en situation irrégulière à un an de prison ferme pour des violences et menaces de mort sur sa...

Lille : des Algériens condamnés après une violente bagarre avec des Marocains

Des Algériens ont été condamnés à différentes peines de prison après une violente bagarre avec des Marocains et un rapt éclair dans le secteur de la rue Jules-Guesde à Wazemmes...

Nous vous recommandons

Espagne : procès du « chef » du trafic de haschich marocain dans le détroit

Le procès de Jesus Heredia Heredia, alias « El Pantoja », l’un des principaux chefs du trafic de haschich marocain dans le détroit, s’ouvre cette semaine au siège de la section de la Cour provinciale de Cadix à Algésiras. Le parquet a requis contre lui 13 ...

Sebta et Melilla : l’obligation de visa aux Marocains prolongée d’un mois

L’Espagne a prolongé d’un mois à compter de ce mercredi 15 juin, la mesure exigeant aux Marocains le visa avant d’entrer à Sebta et Melilla.

Allal Al Qadous condamné pour diffamation envers le prince Moulay Rachid

La justice marocaine a condamné Mustapha Semlali alias « Allal Al Qadous » à deux ans de prison ferme et 5000 DH d’amende pour avoir diffamé le prince Moulay Rachid.

Explosion des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël

Les accords de normalisation signés entre Israël et quatre pays arabes dont le Maroc favorisent l’explosion des échanges commerciaux. En témoignent les données du Bureau central des statistiques israélien.

Maroc : une femme tuée après un exorcisme

Les éléments de la gendarmerie royale de Leqliaa ont arrêté un habitant d’Inezgane qui a tué sa femme “possédée” pendant une séance d’exorcisme. Le meurtrier présumé est actuellement en détention.

Décès tragique d’un Marocain et sa femme près de Barcelone

Munir et Jessica, résidant dans une banlieue de Montcada, près de Barcelone, sont morts par noyade alors qu’ils tentaient de réchauffer une cabane plus grande dans laquelle ils allaient emménager. Ils laissent derrière eux un orphelin de deux ans et...

Approvisionnement en phosphate : le Japon s’oriente vers le Maroc

Le conflit russo-ukrainien bouscule la filière des engrais dans le monde. Pour la première fois, le Japon a commencé à importer du phosphate du Maroc, pour sécuriser son approvisionnement.

Maroc : il jette sa femme par la fenêtre et se suicide

Un homme souffrant de troubles psychiatriques a commis l’irréparable à Salé en tuant sa femme et en se donnant la mort par la suite. Alors que les enquêteurs privilégient la thèse d’une folie passagère, les riverains estiment que l’adultère serait à la base...

Maroc : les recettes touristiques ont fondu de plus de la moitié

Au cours des cinq premiers mois de 2021, les recettes touristiques au Maroc ont diminué de 62,7 % contre une baisse de 30,6 % en 2020. C’est le tableau présenté par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans sa récente note de...

Casablanca : souriez, vous êtes filmés !

La ville de Casablanca s’est dotée d’un poste central de commandement et de coordination, destiné à une meilleure gestion de la sécurité routière et à l’intégration de la technologie dans le contrôle urbain via des...