France : condamné à 25 ans de prison pour le meurtre raciste d’un Marocain

8 octobre 2021 - 20h40 - Ecrit par : S.A

Claude Gorsky, un retraité était jugé devant la cour d’Assises de Mont-de-Marsan pour répondre du meurtre raciste de son voisin, Saïd El Barkaoui, décédé quelques jours après qu’il a tiré à cinq reprises sur lui à Ychoux (Landes). Il a écopé de 25 ans de réclusion criminelle.

Les faits remontent à mai 2018. Un dimanche, Claude Gorsky avait tiré à cinq reprises sur son voisin, Saïd El Barkaoui, un Marocain de 38 ans. Ce père de six enfants est décédé quinze jours plus tard d’une rupture d’anévrisme. Placé en détention provisoire le 22 mai 2018, le présumé meurtrier avait bénéficié, le 10 décembre 2019, d’une relaxe devant la chambre d’instruction de Pau.

Claude Gorsky a plaidé la légitime défense tout au long du procès, rapporte France info. Accusé d’avoir commis un homicide à motif raciste, il nie. « On m’a accusé de ne pas avoir des sentiments, c’est faux. Je les ressens énormément, mais je ne peux pas les exprimer », dit-il. Lors de son réquisitoire, le procureur de la République de Mont-de-Marsan, Olivier Janson a démonté ce qu’il appelle « le système de défense Gorsky qui a consisté à dire durant tout le procès “Je n’ai pas voulu le tuer. Je ne suis pas raciste. Je n’ai fait que me défendre”  ». Il décrit un homme à la vision étriquée, dépourvu de toute humanité. « Vous êtes le seul responsable de ce drame », a-t-il ajouté.

À lire : France : le meurtrier "raciste" d’un Marocain libéré

Persuadé qu’il s’agit bel et bien d’un crime raciste, le procureur de la République a requis 25 ans d’emprisonnement sans réclusion criminelle à perpétuité. « Ma conviction, c’est que la réquisition du Procureur est disproportionnée au regard des faits. Monsieur Gorsky n’a pas tué monsieur El Barkaoui. C’est une réalité, car plusieurs experts vous l’ont dit », plaide Anthony Sutter, avocat de l’accusé.

À lire : Marche blanche en mémoire Saïd El Barkaoui tué par son voisin de 5 balles

Les avocats de la famille de la victime ont insisté sur le caractère raciste du crime. « Gorsky a tué dans une furie raciste » a affirmé l’avocat du Mouvement contre le racisme et l’amitié entre les peuples (MRAP). « Toute la famille de Saïd El Barkaoui est restée digne durant tout le procès. On n’a pas vu la même chose de l’autre côté », a constaté l’avocate de la sœur de la victime, Jamila El Barkaoui.

Après les plaidoiries, les jurés ont examiné le dossier puis délibéré. Claude Gorsky a écopé de 25 ans de réclusion criminelle.

Tags : France - Droits et Justice - Racisme - Prison

Aller plus loin

France : un Marocain décède de cinq balles tirées par un voisin « raciste »

L’homme d’origine marocaine qui avait été atteint par cinq balles tirées il y a une quinzaine de jours par un voisin est décédé lundi soir au CHU de...

Émoi à Montréal après le meurtre d’un jeune marocain

Achraf Thimoumi, un jeune marocain résidant à Montréal, a été retrouvé mort dans une voiture lundi à Stoneham (Québec). Sa famille et ses amis sont sous le choc depuis l’annonce de...

France : un policier risque quatre mois de prison pour injure raciste

Le procureur de Bobigny a requis contre un policier accusé d’injure raciste une peine de quatre mois de prison avec sursis et le paiement d’une amende de 1 000 ...

France : le meurtrier "raciste" d’un Marocain libéré

Claude Gorsky, le meurtrier présumé de Saïd El Barkaoui placé en détention provisoire le 22 mai 2018 a bénéficié, mardi 10 décembre, d’une relaxe. Ainsi en a décidé la chambre...

Nous vous recommandons

Renault veut délaisser son usine en Algérie au profit de celle de Tanger

Après avoir arrêté sa production en Russie, Renault est en passe de fermer son usine implantée près d’Oran en Algérie, qui tourne au ralenti depuis deux ans. L’année dernière, le constructeur a transféré la production de la Dacia Logan de cette usine vers...

Maroc : une plage interdite aux femmes

Le ministère de l’Intérieur, ainsi que plusieurs autorités locales et associations de défense des droits de l’Homme ont été saisis par le Front national contre l’extrémisme et le terrorisme au Maroc, au sujet d’une banderole à l’entrée d’une plage près de...

Rico Verhoeven, le bourreau des kick-boxeurs marocains

Après le champion marocain, Badr Hari, son compatriote Jamal Ben Saddik s’est incliné samedi dernier devant le Néerlandais, Rico Verhoeven, tenant du titre mondial de kick-boxing poids lourd, lors de la soirée Glory 79, tenue dans le GelreDome d’Arnhem...

Maroc : construction d’une usine de maintenance d’avions militaires

En coopération avec la société aérospatiale belge Blue Berry et l’Américain Lockheed Martin, une usine militaire sera construite au Maroc en vue de renforcer son industrie de défense.

Akhannouch demande du soutien pour les Lions de l’Atlas

Le Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch a profité des questions orales mensuelles qui lui sont adressées pour appeler les Marocains à soutenir les Lions de l’Atlas éliminés des phases finales de la Coupe d’Afrique des nations (CAN...

Ce qui a fait tomber le chirurgien Hassan Tazi

L’affaire du célèbre chirurgien esthétique casablancais Hassan Tazi, en détention provisoire pour traite d’êtres humains et abus de faiblesse, livre peu à peu ses secrets. Elle a été révélée grâce à un...

Maroc : les exportations de l’électricité en hausse de 36,5 %

Après une baisse en 2020, la production de l’électricité au Maroc a connu un rebond en 2021, se traduisant par une hausse de la production de 5,3 % et une progression des exportations atteignant 36,5...

French Montana met fin à son clash avec 50 Cent

Le rappeur américain d’origine marocaine, French Montana, assure qu’il n’est plus en conflit avec le New-yorkais 50 Cent.

Réouverture du ciel marocain : mise à jour de la liste A

Le Maroc a mis à jour sa liste A comprenant tous les pays ayant des indicateurs positifs en ce qui concerne le contrôle de la situation épidémiologique, en particulier la propagation des variantes du virus. De nouveaux pays comme la Libye, la Turquie et...

Un mariage arrangé au Maroc finit par un procès pour viol en Espagne

Une Marocaine a déposé une plainte contre son mari, également d’origine marocaine, devant le tribunal de Saragosse. Elle demande de le condamner pour viol.