Recherche

Deux Espagnols en prison pour le meurtre d’un Marocain

La ferme où s’est produit le meurtre. Photo : diaridetarragona.com

10 octobre 2021 - 10h00 - Société - Par: A.P

Le tribunal provincial de Tarragone a rejeté la demande de mise en liberté provisoire de deux Espagnols, présumés auteurs du meurtre d’un Marocain, estimant les faits suffisamment graves et évoquant un risque de fuite et de destruction de preuves.

Les deux Espagnols auraient assassiné un homme d’origine marocaine à Tarragone et jeté son corps dans un canal à Sant Jaume d’Enveja. Mais ils ont conservé une main de la dépouille qui a été retrouvée dans le coffre d’un véhicule lors d’un contrôle de routine de la Guàrdia Urbana, rapporte Diari de Tarragona.

À lire : Un Italien accusé du meurtre d’un Marocain arrêté

Les agents ont arrêté le 26 août le véhicule au volant duquel se trouvait l’un des prévenus. Constatant la nervosité du chauffeur, ils ont demandé à fouiller le coffre. Ils y ont découvert un sac en plastique, une main humaine ainsi que deux haches tachées de sang et une bouteille d’eau de Javel. La main retrouvée est celle d’un Marocain, ont révélé l’analyse des empreintes digitales.

À lire : Belgique : le corps retrouvé dans une valise est celui de Youness Bizrane

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du décès. Dans ce cadre, une perquisition a été menée au domicile du mis en cause où du sang a été retrouvé un peu partout. Les enquêteurs en viennent à la conclusion que les deux Espagnols ont tué la victime et se sont ensuite débarrassé du corps.

À lire : France : condamné à 25 ans de prison pour le meurtre raciste d’un Marocain

En raison de la gravité des faits, les juges ont décidé du maintien en détention des deux mis en cause, soulevant des risques de fuite pour éviter d’être jugés, et de destruction ou de dissimulation de preuves, les mis en cause ayant déjà tenté de se débarrasser du corps. En liberté, ils pourraient « procéder à la dissimulation, à la modification ou à la destruction de sources de preuves pertinentes qui ne sont pas encore connues à l’heure actuelle », ont insisté les juges.

Mots clés: Espagne , Décès , Droits et Justice

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact