Recherche

France : le meurtrier « raciste » d’un Marocain libéré

© Copyright : DR

14 décembre 2019 - 11h00 - Monde

Claude Gorsky, le meurtrier présumé de Saïd El Barkaoui placé en détention provisoire le 22 mai 2018 a bénéficié, mardi 10 décembre, d’une relaxe. Ainsi en a décidé la chambre d’instruction de Pau.

Outre cette libération, la chambre d’instruction de Pau a également ordonné le placement sous contrôle judiciaire de Claude Gorsky accusé d’avoir tué Saïd El Barkaoui, rapporte Sud Ouest.

L’homme âgé de 68 ans, mis en examen pour tentative d’homicide avec un caractère raciste, avait été placé en détention provisoire le 22 mai 2018. En cause, la police l’avait interpellé pour avoir tiré cinq coups de feu sur son voisin, Saïd El Barkaoui, lors d’une querelle sur fond de racisme, relate-t-on. Celui-ci décède quinze jours plus tard.

En novembre dernier, le juge des libertés de la détention avait convoqué le meurtrier présumé pour l’étude de son dossier. Claude Gorsky sera maintenu en détention provisoire. Face à cette situation, ses avocats Me Anthony Sutter et Me Maud Sécheresse ont interjeté appel.

Leur action produira l’effet escompté : la chambre de l’instruction de Pau a finalement ordonné, mardi 10 décembre, la libération de leur client et son placement sous contrôle judiciaire. En revanche, il lui a été interdit de se rendre à Ychoux, ni d’entrer en contact avec la famille de la victime ou encore détenir une arme. De son côté, la famille de Saïd El Barkaoui est en état de choc.

Le procès est prévu pour fin 2020 ou début 2021, indique-t-on.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact