Recherche

Maroc : ça se complique pour ce membre du cabinet d’Akhannouch accusé de viol

© Copyright : DR

13 février 2020 - 11h00 - Société

Accusé d’avoir violé une journaliste Franco-polonaise, le conseiller digital Ali Bedar, membre du cabinet du ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a été placé en détention provisoire, mercredi 12 février 2020. Ainsi en a décidé une juge d’instruction de Casablanca.

Les choses se compliquent pour Ali Bedar. Une juge d’instruction de Casablanca a ordonné la détention provisoire de ce conseiller digital proche du chef de file du Rassemblement national des indépendants (RNI, libéral). Son procès s’ouvrira le 3 mars prochain.

Lundi dernier, les enquêteurs ont entendu le mis en cause puis l’ont placé en garde à vue pour viol et agression sexuelle sur une jeune journaliste Franco-polonaise.

Dans sa plainte déposée auprès du procureur du roi à Casablanca, la victime affirme avoir été agressée et violée par Ali Bedar courant septembre 2019 à son domicile. Se défendant, le mis en cause a publié un message sur les réseaux sociaux. Dans ce message, le présumé violeur avance avoir une relation avec la journaliste. En revanche, il nie en bloc la thèse de viol.

Mots clés: France , Casablanca , Droits et Justice , Aziz Akhannouch , Violences et agressions , Garde à vue , Plainte , Ali Bedar

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact