Medhi, 23 ans, poignardé à mort dans les Yvelines

25 janvier 2021 - 08h00 - France - Ecrit par : J.K

Un jeune homme de 23 ans a été poignardé à mort juste devant l’entrée d’un immeuble de la cité des Indes à Sartrouville. Pour le moment, les raisons de cette agression restent inconnues.

Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 22h15, un ami de la victime avait prévenu les secours depuis la rue du Maréchal-de-Lattre-Tassigny. Quelques secondes auparavant, Medhi B. lui serait tombé dans les bras en disant : « Je viens de me faire planter ». Les pompiers, le Samu et les forces de l’ordre s’étaient dépêchés sur les lieux. Souffrant d’une plaie à l’abdomen, Medhi a été immédiatement pris en charge par les secours qui n’ont pu le stabiliser. Il a rendu l’âme une heure plus tard, rapporte Le Parisien.

D’après les premiers éléments de l’enquête, « la victime a été attaquée par un homme devant le numéro trois, juste au pied de cet immeuble », a indiqué une source proche de l’affaire. Après fouille, l’arme du crime reste introuvable. Certains témoins auraient indiqué avoir vu une voiture partir très vite après les faits, mais jusque-là, les raisons de cet assassinat restent inconnues.

Dans la même soirée, un important dispositif policier a été déployé et un large périmètre de sécurité, installé afin de permettre aux enquêteurs de rechercher les traces et quelques indices sur les lieux du crime. « Il y avait beaucoup de monde autour, mais aucun incident notable ne s’est déroulé durant l’intervention », explique un policier. Le corps a été transporté à l’Institut médical de Garches pour une autopsie dès la semaine prochaine. La brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles se chargera de mener les investigations.

Sujets associés : France - Enquête - Jeunesse - Décès - Violences et agressions

Aller plus loin

Un chauffeur de taxi poignardé de 25 coups de couteau à Chtouka-Aït Baha

En sortant de sa maison, le lundi 4 janvier dernier, ce chauffeur de taxi âgé de 65 ans était loin de se douter qu’il finirait sa vie, tué par 25 coups de couteau. Le meurtre a...

Fès : il tue son compagnon de cellule pour un cendrier en plastique

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Fès a condamné un détenu, incarcéré à la prison de Bourkaiz à Fès à 15 ans de réclusion criminelle. Il aurait tué son compagnon de...

Un jeune Marocain poignardé à mort en Espagne

Un Marocain de 28 ans est décédé jeudi des suites d’une violente agression dont il a été victime de la part d’une douzaine de personnes, à l’entrée de la gare d’Abando-Indalecio...

Le tueur présumé d’un Marocain près de Malaga arrêté (vidéo)

L’homme suspecté d’avoir tué un homme d’origine marocaine à Torremolinos, dans le sud de l’Espagne a été interpellé par la police. Il s’agit d’un Portugais de 24 ans ayant eu un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Le deuil persistant de Booder pour son ami Wahid Bouzidi

Près de trois mois après le décès de son ami, l’humoriste franco-marocain Booder rend un nouvel hommage au Franco-algérien Wahid Bouzidi qui lui « manque énormément ».

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.