Recherche

Une première au Maroc : prison ferme pour violences psychologiques

© Copyright : DR

28 janvier 2021 - 12h40 - Société - Par: K.B

Une première dans les annales de la justice marocaine. En application de la loi relative à la violence contre les femmes, un homme a été condamné par le tribunal de première instance de Fès pour brutalités et harcèlement psychologique.

Les faits se sont produits au mois d’octobre dernier, quand une jeune femme rentrait chez elle d’une fête d’anniversaire, organisée dans un café de la ville. Il était tard, et un ami lui a proposé de l’accompagner à moto, rapporte Alyaoum24.

Sur leur chemin, ils ont été rejoints par un deuxième invité. Contre toute attente, celui-ci a sorti une arme blanche et l’a contrainte de les suivre dans un endroit isolé pour terminer la soirée. Tétanisée, la jeune femme n’avait d’autre choix que d’obtempérer, surtout, confiait-elle, que le second était sous l’emprise de l’alcool.

Plus tard, en voyant une patrouille de police, elle a commencé à lancer des cris de détresse. Les motards se sont mis alors à la poursuite des ravisseurs, qui ont été neutralisés.

Verdict final : le tribunal a condamné l’un des ravisseurs à 5 mois de prison ferme assortie d’une amende de 1 000 dirhams, pour ivresse et menace à l’arme blanche, tandis que le petit ami a écopé de 3 mois d’emprisonnement et d’une amende similaire pour violences psychologiques.

Mots clés: Violences et agressions , Fès

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact