Maroc : les violences envers les femmes ont explosé durant le confinement

27 novembre 2020 - 05h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les violences basées sur le genre ont augmenté de 31,6% durant les périodes de confinement et d’urgence sanitaire par rapport à la même période de l’année 2019.

Au total, 4 663 actes de différentes formes de violences faites aux femmes ont été enregistrés au cours de cette période, a relevé la Fédération lors d’une conférence axée sur la violence à l’égard des femmes, tenue à Rabat. Au nombre de ces violences, celle psychologique caracole en tête avec 47,9%, suivie par la violence économique avec 26,9% et la violence physique de 15,2%.

La présidente de la FLDF, Latifa Bouchoua, ajoute qu’en matière de signalement de ces formes de violences, la tâche reste encore grande. « Les plateformes d’écoute et d’orientation juridique et psychologique mises en place par la Fédération et le Réseau lddf-injad contre la violence basée sur le genre, ont reçu 1 774 appels téléphoniques pour déclarer des violences émis par 1 038 femmes à travers le Royaume ».

Au cours de cette réunion, organisée sous le thème « la violence à l’égard des femmes pendant la pandémie de la Covid-19 : bilan et témoignages », les participants venus de plusieurs organismes ont souligné que les violences basées sur le genre, pratiquées contre les femmes sont les plus répandues et les plus persistantes, constituant une violation flagrante des droits humains.

Quels que soient les obstacles à leur éradication, les femmes victimes de ces genres de violences ne doivent pas perdre foi en l’avenir. Pour cela, se débarrasser de la gêne et dénoncer toutes formes de violence paraît adéquat. Anas Saadoun, membre du Club des Magistrats au Maroc, a indiqué que la pandémie du coronavirus a confirmé la nécessité urgente de respecter les mesures de protection contenues dans la loi sur la violence faite aux femmes, publiée il y a deux ans, précise la même source.

Sujets associés : Droits et Justice - Femme marocaine - Violences et agressions - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Maroc : les femmes de 25 à 29 ans sont plus exposées aux violences

Les violences faites aux femmes au Maroc touchent les personnes âgées de 25 à 29 ans, selon une enquête sur la prévalence de la violence à l’égard des femmes qui vient d’être...

Espagne : un Marocain arrêté pour violence sexiste sur sa femme enceinte

Des agents de la police locale de San Javier (Murcia) ont arrêté samedi un Marocain de 38 ans, accusé d’un crime de violence sexiste sur sa femme enceinte.

Une majorité de Marocaines victimes de violence

Plus de la moitié des Marocaines âgées entre 15 et 74 ans ont été victimes de violences. C’est ce qu’a indiqué le président du Conseil économique social et environnemental...

Maroc : forte hausse des violences conjugales durant le confinement

Avec la hausse des violences faites aux femmes pendant le confinement au Maroc, une trentaine d’associations marocaines ont exhorté vendredi les autorités à apporter “une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Première apparition publique du roi Mohammed VI guéri du Covid-19

Le roi Mohammed VI est guéri du Covid-19. Il a fait sa première apparition publique dimanche 10 juillet, jour de célébration de l’Aïd-Al Adha.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Maroc : les recettes touristiques en hausse par rapport à 2021

La reprise de l’activité touristique observée depuis l’ouverture des frontières se confirme au Maroc. À fin mai, les recettes ont atteint 20 milliards de dirhams, en hausse de 173 % par rapport à 2021.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.