Maroc : forte hausse des violences conjugales durant le confinement

11 avril 2020 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Avec la hausse des violences faites aux femmes pendant le confinement au Maroc, une trentaine d’associations marocaines ont exhorté vendredi les autorités à apporter “une réponse urgente" à ce drame.

Dans une lettre ouverte adressée à plusieurs ministres et rapportée par l’AFP, ces associations estiment que la maison qui devrait être un foyer pour la sécurité est devenue pour la femme (marocaine) "le lieu le plus dangereux”. Ces associations sont également inquiètes à cause de l’augmentation du taux de ces violences, qui serait liée aux tensions constatées au sein des foyers et aux difficultés économiques.

Statuant sur des cas particuliers, les ONG ont rappelé les cas des maris qui “abusent du confinement en mettant la pression psychologique et en exerçant la contrainte physique pour forcer leurs femmes à renoncer à leurs droits”. À ces cas s’ajoutent ceux des maris qui avaient abandonné le domicile conjugal et y retournent “pour les besoins du confinement, afin de se venger sur leurs femmes et leurs enfants”.

Face à l’insécurité économique causée par la pandémie, certaines de ces femmes deviennent malgré elles dépendantes financièrement de leur bourreau. A cela s’ajoute l’augmentation de la vulnérabilité de ces femmes liée aux restrictions de mobilité et le risque que les autorités soient “débordées et détournées par la réponse à la pandémie”.

D’après des statistiques officielles, plus d’une femme sur deux a été victime d’une forme de violence au Maroc en 2019. Pour la première fois, une loi contre les violences faites aux femmes est entrée en vigueur en 2018, rendant désormais passible de peines de prison des actes “considérés comme des formes de harcèlement ou de mauvais traitement”.

Sujets associés : Femme marocaine - Violences et agressions - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : 46 % des femmes mariées ont été victimes de violences conjugales

Malgré les sensibilisations, les violences conjugales font le quotidien de nombreuses femmes marocaines. Un rapport sur les droits humains livré par la Fédérale de la ligue...

Maroc : les violences conjugales ont augmenté durant le confinement

Le confinement a fait exploser le nombre de femmes victimes de violences. La Fédération des ligues des droits des femmes affirme avoir reçu 515 appels téléphoniques, de la part...

Maroc : le confinement a aggravé les violences faites aux femmes

En dehors des formes de violences contre les femmes, connues de tous, le confinement a engendré d’autres types signalés dans les usines. Il s’agit de l’abus et de la coercition...

Beni Mellal : un homme tue sa femme et tente de se suicider

Un individu a porté des coups violents à sa femme au niveau du cou, à Beni Mellal. Il a tenté ensuite de se suicider, en ingurgitant une substance chimique acide.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

La fête de l’Aïd Al-Adha fait craindre le pire

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le Maroc enregistre de plus en plus de décès liés au Covid-19. Les Marocains craignent que la situation épidémiologique ne s’aggrave avec la célébration dimanche, la fête du sacrifice.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.