Meknès : les explications des responsables de l’hôpital qui a échangé des nouveaux-nés

9 novembre 2020 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Deux bébés ont été échangés à la naissance, le 26 octobre dernier à l’hôpital de Pagnon à Meknès. Après avoir admis l’erreur, les responsables de l’hôpital ont donné leur version des faits de ce scandale qui a indigné l’opinion publique et suscité beaucoup de commentaires.

L’incident est survenu en l’absence de l’infirmière en chef pour cause de Covid-19. L’infirmière de garde, une nouvelle recrue qui a remis les deux bébés ne maîtrisait pas encore le fonctionnement de l’hôpital, précise Dr Samir Mesnane, directeur de l’hôpital.

Les deux familles concernées, une fois contactés étaient surprises par cette délicate nouvelle. Elles ont préféré ne pas faire de commentaire sur cet incident. De retour à l’hôpital, un test ADN a confirmé les inquiétudes des responsables de l’hôpital. Chaque parent est finalement reparti avec son (vrai) bébé. Une enquête a été ouverte par le parquet compétent pour élucider les circonstances de l’incident.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Meknès - Enfant - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : une femme accouche de triplés partageant le même placenta

Un cas tout à fait exceptionnel au Maroc : mardi dernier, une femme a donné naissance à l’hôpital Mohammed V de Chefchaouen, à un triplé partageant un seul placenta.

Naissance de quadruplés à Casablanca (Vidéo)

Après deux successives fausses couches, Zineb, une jeune Casablancaise, a donné naissance, la semaine dernière, à des quadruplés. Un heureux évènement en cette période très...

Ceuta : un réseau criminel fait disparaître les bébés marocains

Un réseau criminel spécialisé dans l’enlèvement, le vol et la vente de nouveaux-nés a été dénoncé à Ceuta (Sebta), par une ONG marocaine qui s’investit dans les actions pour la...

Maroc : A 25 ans, elle donne naissance à des quadruplés à El Jadida (vidéo)

C’est une première à El Jadida. Une jeune maman de 25 ans a donné naissance par césarienne, à des quadruplés dans une clinique de la ville. L’accouchement a eu lieu sous la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Maroc : colère des gérants de salles de fêtes

Après l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, les propriétaires et gérants de salles de fêtes disent faire face aujourd’hui à une concurrence déloyale insupportable de certains individus proposant des salles informelles et des villas...

Au Maroc, les élèves fêtent la fin d’année scolaire en déchirant leurs cahiers

Au Maroc, des scènes des élèves déchirant leurs cahiers et livres pour annoncer la fin de l’année scolaire, se sont reproduites.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.