Recherche

Melilla : les commerçants et chefs d’entreprise agonisent

© Copyright : DR

30 octobre 2019 - 05h40 - Economie

Les hommes d’affaires et les commerçants de l’enclave espagnole de Melilla, montent au créneau, suite à la fermeture de la principale voie commerciale, le passage de Beni Nsar, par les autorités marocaines.

8 associations de commerçants et des hommes d’affaires de la ville ont demandé au Gouvernement local le droit de manifester les 5 et 19 novembre prochains, après avoir essuyé d’énormes pertes suite à l’embargo terrestre imposé par les autorités marocaines sur le préside.

Les associations déplorent l’attitude du Gouvernement espagnol, qui n’arrive pas à trouver un compromis avec son homologue marocain, depuis la fermeture des frontières commerciales en août 2019. Ils tiennent le Gouvernement pour responsable du manque à gagner de leurs commerces.

Selon les médias espagnols, les commerçants et les hommes d’affaires de Melilla envisagent de transmettre aux autorités à Madrid leur désespoir face à cette crise qualifiée de "dangereuse", aux conséquences néfastes sur leurs familles et leurs affaires.

Alors que le Gouvernement local de l’enclave qualifie la fermeture du passage d’acte provocateur qui "va à l’encontre des accords et conventions signés au milieu du 20ème siècle", le gouvernement central continue de garder le silence depuis la fermeture du poste-frontière de Beni Nsar en août dernier.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact