Melilla : la police et la Garde civile exigent plus d’agents aux frontières

28 avril 2022 - 08h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les syndicats de la police nationale et de la police locale de Melilla, ainsi que les associations professionnelles de la Garde civile, réunis au sein d’un collectif dénommé « Pour une frontière sécurisée pour une Melilla sécurisée », ont exigé un renforcement des effectifs aux postes frontières avant la réouverture annoncée pour début mai.

Le collectif a exigé une augmentation des effectifs aux postes frontières, notamment par du personnel spécialisé, et un réaménagement des infrastructures afin d’éviter les assauts violents de migrants. Il a aussi demandé plus de moyens techniques (systèmes de surveillance, scanner mobile, chiens renifleurs, etc.) pour renforcer le contrôle aux frontières. Il est aussi important de « penser à la santé des agents en service à la frontière », a ajouté le collectif.

À lire : Un nouveau système de surveillance à la frontière de Melilla avec le Maroc

Le secrétaire général du syndicat de police (SUP) de Melilla, Jesús Ruiz Barranco, a déploré que la frontière de Beni-Ensar soit restée sans entretien depuis plus de deux ans. Pourtant, le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a assuré que des travaux seront réalisés pour la rendre « intelligente ». Pendant ce temps, du côté du Maroc, tout est pratiquement fin prêt pour la réouverture, a souligné le responsable du SUP.

À lire : Réouverture de la frontière de Melilla : l’Espagne refuse de céder à la pression

Sergio Márquez, le secrétaire général du syndicat de la Garde civile de Melilla (AUGC), a quant à lui précisé que 300 gardes civils devraient rejoindre l’effectif à Melilla afin d’éviter les renforts occasionnels à chaque crise migratoire, qui du reste, reviennent plus cher que le recrutement du personnel de sécurité à Melilla.

Par ailleurs, Ruiz Barranco a dénoncé le fait que le délégué du gouvernement ait échangé sur la réouverture de la frontière avec des représentants de la Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME-CEOE), et pas avec les représentants de la police et de la Garde civile.

Sujets associés : Melilla

Aller plus loin

L’Espagne installe un système de contrôle automatisé à la frontière de Melilla avec le Maroc

L’Espagne prévoit d’installer un système de contrôle automatisé d’entrée et de sortie (EES) à la frontière de Melilla avec le Maroc. Il devrait être opérationnel en 2023.

Réouverture de la frontière de Melilla : l’Espagne refuse de céder à la pression

Les habitants de Melilla continuent de faire pression sur l’Espagne à travers des appels de protestation nocturne pour exiger « l’ouverture immédiate » des points de passage...

Melilla se prépare pour l’Opération Marhaba 2022

Le président de l’Autorité portuaire de Melilla, Victor Gamero García, a rencontré récemment son homologue de Malaga, Carlos Rubio Besabe. Les préparatifs de l’Opération Marhaba...

Opération Marhaba : trop « d’improvisations » à Melilla

Le secrétaire général du Parti populaire (PP) à Melilla, Miguel Marín, a dénoncé « l’improvisation » notée dans le déroulement de l’Opération Marhaba à la frontière de Melilla...

Ces articles devraient vous intéresser :