Le message d’une artisane marocaine à Oprah Winfrey

11 août 2023 - 16h00 - Culture - Ecrit par : S.A

Une artisane marocaine a appelé l’Américaine Oprah Winfrey à soutenir l’artisanat marocain. La célèbre animatrice et productrice de télévision et de cinéma a récemment passé deux jours de vacances inoubliables à Marrakech.

Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram, l’artisane marocaine Kenza Oulaghda, défenseure passionnée des artisans ruraux et cofondatrice de la coopérative Anou, s’est adressée à Oprah Winfrey. « Oprah, lors de votre prochaine visite, nous aimerions beaucoup que vous rencontriez de vrais artisans pour en savoir plus sur le dur labeur qu’ils accomplissent pour protéger l’artisanat que nous aimons tous tant », lui a-t-elle suggéré. La célèbre animatrice n’a pas, pour l’instant, réagi à l’appel de la Marocaine.

À lire : Les vacances de rêve d’Oprah Winfrey à Marrakech (vidéo)

Ce message fait écho aux sentiments des artisans qui luttent depuis longtemps contre les difficultés posées par les boutiques d’intermédiaires qui les paient souvent moins que le salaire minimum pour leur travail artisanal complexe, souligne Morocco World News. « Malheureusement, ces boutiques d’intermédiaires paient les artisans moins d’un dollar par jour. Cela nuit à notre artisanat et à notre environnement à bien des égards », a déclaré Oulaghda, ajoutant que les artisans d’Anou, fondée il y a une dizaine d’années par elle-même et d’autres artisans partageant les mêmes idées, développent l’une des chaînes d’approvisionnement durables les plus avancées d’Afrique, y compris des solutions à la crise climatique.

À lire : Les États-Unis, plus gros importateurs de l’artisanat marocain

En juillet, Oprah Winfrey a séjourné à Marrakech, où elle s’est plongée dans la culture marocaine, notamment la musique traditionnelle, la cuisine et l’artisanat. « J’ai passé deux belles journées à Marrakech, au Maroc, ce qui n’était pas suffisant pour découvrir une culture aussi magnifique. Mais j’ai pu découvrir Souk Semmarine, me livrer à un délicieux repas passionnant sous une tente marocaine, apprendre l’art de la fabrication de tapis (en particulier comment ils sont fabriqués avec la coopérative de 360 femmes) et danser toute la nuit ! », s’est réjouie la célèbre animatrice américaine. Lors de son séjour, elle a visité des boutiques d’intermédiaires qui vendent des produits artisanaux marocains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Artisanat marocain

Aller plus loin

Les États-Unis, plus gros importateurs de l’artisanat marocain

Le marché des produits artisanaux marocains ne cesse de gagner en popularité à l’étranger. Les exportations ont connu une croissance fulgurante de 39 % en janvier 2023, générant...

Le MuCEM de Marseille met à l’honneur l’artisanat marocain

À Marseille, l’artisanat haut de gamme marocain s’expose à la boutique du Musée des civilisations de l’Europe et la Méditerranée (MuCEM) et du Fort Saint-Jean à travers le «...

L’artisanat marocain primé aux Etats-Unis

Huit entreprises marocaines spécialisées dans l’artisanat ont participé au Salon New York Now qui a eu lieu du 14 au 17 août au Javits Center à New York. Créées et dirigées par...

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard...

Ces articles devraient vous intéresser :

Artisanat : le Maroc accélère la formation des apprentis

Le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, ambitionne de former 30 000 apprentis artisans à l’horizon 2030. C’est l’annonce faite lundi par la ministre Fatim-Zahra Ammor, en charge de ce département.

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.