Recherche

Italie : qui a tué la Marocaine Samira Sbiaa ?

Samira Sbiaa

18 avril 2019 - 20h20 - Marocains du monde

La police de Settimo Torinese, à quelques kilomètres à peine de la ville de Turin, en Italie, a retrouvé des restes humains dans la maison où Samira Sbiaa vivait avec son mari, Salvatore Caruso, juste avant sa disparition en 2002.

Cette découverte a été faite grâce à l’intervention de chiens renifleurs ainsi que l’utilisation de radars et avec le concours d’une célèbre émission italienne de recherche des personnes disparues.

D’après la chaîne italienne RAI 1, cette femme d’origine marocaine, n’a pas donné signe de vie depuis 17 ans, alors qu’elle n’avait que 32 ans et son mari n’a jamais signalé sa disparition à la police. Salvatore Caruso, 68 ans aujourd’hui, est soupçonné d’homicide.

Malgré la préoccupation de la famille de Samira, le mari, ex-agent de sécurité, n’a jamais évoqué la disparition de la Marocaine et il a fallu que l’émission « Chi l’ha visto ? » (« Qui l’a vu ? ») diffusée en février dernier pour que la police s’intéresse à cette affaire.

Aujourd’hui, la police pense que les restes humains découverts dans la maison du couple mardi pourraient être ceux de Samira. Toutefois, cette thèse doit encore être validée par les résultats des analyses menées sur place par la police scientifique.

Toujours selon la chaîne, les recherches ont commencé au mois de mars dernier, recherches retardées par le nombre important d’objets stockés par le mari de Samira dans le salon et la cour de la maison.

Samira et Salvatore se sont mariés deux ans avant sa disparition, en 2000 exactement, par l’intermédiaire d’un proche, quand le mari avait fait un voyage au Maroc. Ils s’étaient installés ensuite dans la commune où la police tente aujourd’hui de retrouver sa trace. Confrontés aux accusations, Salvatore affirme n’avoir jamais levé la main sur sa femme ni caché son corps.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact