Recherche

Italie : Salvini contraint de laisser débarquer des migrants

© Copyright : DR

19 août 2019 - 06h40 - Monde

Malgré lui, Matteo Salvini, Ministre de l’Intérieur italien, leader d’extrême droite, a donné carte blanche pour le débarquement de 27 migrants mineurs non accompagnés. Ceux-ci ont été recueillis à bord du navire de secours de l’ONG espagnole, Proactiva open arms, ancré au large de l’île de Lampedusa.

« Ils seront évacués par les gardes-côtes de Lampedusa », petite île italienne située entre la Sicile et l’Afrique du Nord. Cette annonce faite par l’ONG espagnole, Proactiva open arms, sur Twitter, fait suite à l’autorisation du Ministre italien de l’Intérieur.

En effet, Matteo Salvini avait adressé une lettre au Chef du Gouvernement italien, Giuseppe Conte, pour annoncer qu’il allait autoriser les mineurs « présumés » à quitter l’Open arms. Cette démarche est en « contradiction avec [mon] opinion », a-t-il ajouté.

« Le feu vert au débarquement de ces personnes est de la responsabilité exclusive du Premier ministre », a écrit Matteo Salvini. Néanmoins, en sa qualité de Ministre de l’Intérieur, les questions frontalières relèvent de ses prérogatives.

Il aura fallu une situation « explosive » à bord pour que le leader d’extrême droite fasse ce geste au profit des migrants. En effet, Marc Reig, Commandant du navire, avait fait savoir qu’il y avait une situation « explosive » à bord, où certains migrants pourraient « se jeter à l’eau » pour rejoindre la terre ferme « à la nage ».

« Tout le monde est cassé psychologiquement, cette situation est devenue insoutenable », avait-il affirmé à la chaîne de télévision espagnole, TVE.

De son côté, l’ONG espagnole Proactiva open arms parlait dans un tweet des menaces de suicide et exigeait un débarquement général pour « urgence humanitaire ».

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact