La question des mineurs isolés au menu de la visite du ministre de l’Intérieur français au Maroc

24 septembre 2020 - 08h00 - France - Ecrit par : S.A

L’actuel ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin a annoncé qu’il se rendra au Maroc dans les tout prochains jours pour discuter de la question des mineurs isolés.

"Le président de la République, depuis longtemps, s’occupe de ce sujet, notamment dans une relation diplomatique avec nos amis marocains et nos amis algériens. Je me rendrai au Maroc et en Algérie", a-t-il déclaré, mercredi, sur France Inter.

Aussi, a-t-il fait savoir qu’il y travaille beaucoup avec son collègue des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Pour lui, c’est une question à la fois de sécurité, de protection de l’enfance et de diplomatie. "Nous devons absolument régler ce problème au niveau européen", a martelé le ministre.

À en croire M. Darmanin, on dénombre "16 000 mineurs isolés" en France et non 40 000, chiffres avancés par Le Figaro. "C’est 16 000 et non pas 40 000, comme j’ai pu le lire, qui sont inscrits et que suivent notamment les départements", a-t-il indiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Algérie

Aller plus loin

Paris : quand des mineurs marocains donnent dans l’ultra-violence

Une vingtaine de mineurs marocains qui vivent dans le 18e arrondissement de Paris se sont affrontés quai de la Seine, près du MK2, le 21 août dernier. L’un d’eux a été lynché et...

Les mineurs marocains au centre de discussions entre Mohammed VI et Emmanuel Macron

Le président français Emmanuel Macron et le roi Mohammed VI ont engagé des discussions sur la question des Mineurs non accompagnés (MNA) qui arrivent en France. C’est du moins...

Un accord inquiétant sur les mineurs marocains en France divulgué

Une association a de manière non officielle eu copie du document officiel relatif à l’accord franco-marocain facilitant le retour des mineurs isolés non encore rendu public et...

Les parcours chaotiques des mineurs marocains arrivés en France

La vie des mineurs marocains n’a pas été un long fleuve tranquille. Bon nombre d’entre eux ont trouvé refuge dans le Centre d’action sociale protestant (CASP) situé dans le...

Ces articles devraient vous intéresser :