Paris : quand des mineurs marocains donnent dans l’ultra-violence

30 août 2020 - 10h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Une vingtaine de mineurs marocains qui vivent dans le 18e arrondissement de Paris se sont affrontés quai de la Seine, près du MK2, le 21 août dernier. L’un d’eux a été lynché et grièvement blessé.

Le jeune, poursuivi par une véritable horde, s’en est sorti avec un traumatisme crânien, sans que ses jours soient en danger. Les traces de sang sur le quai témoignent de la violence de l’affrontement, note Le Parisien.

Depuis 4 ans, le quartier de la Goutte-d’Or (18e), est le théâtre de bagarres et vols à l’arrachée, avec l’installation des dizaines de mineurs marocains isolés, polytoxicomanes et violents. Aucune solution efficace n’a pu venir à bout de ce phénomène indique la même source.

« C’est devenu un endroit invivable. Tout le monde a peur, et les commerçants sont en première ligne. » s’indigne un habitant du quartier. Pour François Dagnaud, le maire (PS) du 19e, « C’est un phénomène complètement exceptionnel. Ils n’étaient jamais venus ici. Mais je comprends tout à fait que les habitants de Stalingrad, confrontés chaque jour au crack, soient sensibles à ce genre d’événement ». L’enquête a été confiée au commissariat du 19e.

Le président Emmanuel Macron s’est entretenu jeudi dernier avec le roi Mohammed VIsur le sujet, avec l’idée de construire des centres d’accueil pour ces enfants directement au Maroc.

Sujets associés : Immigration - Torture - Criminalité - Menaces

Aller plus loin

À Bordeaux, la délinquance des mineurs marocains semble reculer mais...

Frédérique Porterie, procureur de la République affirme que le premier bilan du Groupement local de traitement de la délinquance (GLTD) mis en place le 15 septembre 2020 au...

Italie : un Marocain arrêté pour avoir agressé une contrôleuse

En Italie, un Marocain de 34 ans a été arrêté par la police après avoir frappé et tenu des insultes sexistes à l’égard d’une contrôleuse de billets dans un train Ferrare-Bologne.

France : encore des mineurs marocains interpellés

Les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation de onze mineurs marocains âgés de 11 à 16 ans dans les Yvelines, le week-end dernier. Ils seraient impliqués dans des...

Brest : un an de prison pour un jeune marocain jugé pour violences aggravées

Le tribunal de Brest a condamné un jeune marocain, à huit identités différentes, à un an de prison pour violences aggravées à l’égard d’un mineur.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Mohammed Ihattaren menacé par le milieu criminel à cause d’une relation amoureuse

L’absence de Mohammed Ihattaren au club néerlandais d’Ajax Amsterdam, ferait, d’après des sources médiatiques, suite à des menaces en provenance du « milieu criminel ». Le joueur et son club démentent.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

« La question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc »

Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe affirme que la question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc qui a adopté une nouvelle stratégie face à l’Europe.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.