Recherche

Paris : quand des mineurs marocains donnent dans l’ultra-violence

© Copyright : DR

30 août 2020 - 10h40 - Société

Une vingtaine de mineurs marocains qui vivent dans le 18e arrondissement de Paris se sont affrontés quai de la Seine, près du MK2, le 21 août dernier. L’un d’eux a été lynché et grièvement blessé.

Le jeune, poursuivi par une véritable horde, s’en est sorti avec un traumatisme crânien, sans que ses jours soient en danger. Les traces de sang sur le quai témoignent de la violence de l’affrontement, note Le Parisien.

Depuis 4 ans, le quartier de la Goutte-d’Or (18e), est le théâtre de bagarres et vols à l’arrachée, avec l’installation des dizaines de mineurs marocains isolés, polytoxicomanes et violents. Aucune solution efficace n’a pu venir à bout de ce phénomène indique la même source.

« C’est devenu un endroit invivable. Tout le monde a peur, et les commerçants sont en première ligne. » s’indigne un habitant du quartier. Pour François Dagnaud, le maire (PS) du 19e, « C’est un phénomène complètement exceptionnel. Ils n’étaient jamais venus ici. Mais je comprends tout à fait que les habitants de Stalingrad, confrontés chaque jour au crack, soient sensibles à ce genre d’événement ». L’enquête a été confiée au commissariat du 19e.

Le président Emmanuel Macron s’est entretenu jeudi dernier avec le roi Mohammed VIsur le sujet, avec l’idée de construire des centres d’accueil pour ces enfants directement au Maroc.

Mots clés: Criminalité , Immigration , Menaces , Torture

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact