Voici les ministres proposés par le PJD

1er avril 2017 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Que ceux qui espéraient voir un renouvellement des ministres du Parti de la Justice et du développement (PJD) au prochain gouvernement seront sans doute déçus. On reprend (presque) les mêmes et on recommence.

D’après les confidences du site HuffPost, la plupart des anciens ministres seront reconduits à leur poste, avec seulement une ou deux nouvelles têtes. Encore faut-il que les autres formations acceptent de se séparer des ministères de souveraineté.

Mustapha Ramid devrait rempiler au ministère de la Justice. C’est quasiment une certitude. Même s’il a montré des signes de lassitude durant son mandat et de son envie de changer, le ministre pijidiste, qui un temps avait été annoncé Premier ministre, devrait donc rempiler.

Aziz Rebbah devrait également garder le portefeuille de l’Equipement et du Transport. Parfois en désaccord avec l’ancien Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, Rebbah était, selon les rumeurs, un possible candidat pour le poste de Premier ministre.

Une reconduite qui ne devrait pas plaire aux féministes. Celle de Bassima Hakkaoui qui est annoncée au poste de ministre de la Famille. On lui reproche souvent sa rigidité et surtout quelques couacs notamment sa campagne ratée sur la violence faite aux femmes.

Nezha Louafi pourrait prendre en charge le ministère dédié aux Marocains résidant à l’étranger en remplacement d’Anis Birou. Cette Marocaine qui possède également la nationalité italienne s’est intéressée dans le passé à plusieurs dossiers concernant les Marocains du monde, notamment les retraites et les pensions.

Le PJD aurait aussi proposé Jamila Moussali en tant que Secrétaire d’Etat mais dont le poste n’est pas encore attribué. Dans le gouvernement Benkirane, elle était ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Abdelaziz Rebbah - Abdelilah Benkirane - Mustapha Ramid - Saâdeddine El Othmani - Bassima Hakkaoui - Jamila El Moussali - Nezha Louafi

Ces articles devraient vous intéresser :

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.