Recherche

Terres collectives et développement rural, une priorité du roi Mohammed VI

© Copyright : DR

25 octobre 2020 - 20h30 - Société

La mobilisation des terres collectives est la nouvelle stratégie agricole définie par le roi Mohammed VI. Pour le souverain, il faut renforcer le secteur agricole pour assurer un développement global.

La stratégie mise en place consiste d’abord à valoriser la production agricole nationale. Ensuite, il faut mettre en place un processus d’insertion professionnelle des jeunes en milieu rural. De même, il faut prioriser des terres collectives, pour permettre également de créer des opportunités et des programmes profitables pour les ayants droits et les investisseurs publics et privés. Ce qui favorisera une classe moyenne rurale, fait savoir La Map.

«  Les terres collectives d’une superficie d’environ 15 millions d’hectares regorgent d’opportunités pour l’investissement dans les différents secteurs  », a indiqué El Hankari Abdelmajid, gouverneur directeur des affaires rurales au ministère de l’Intérieur. Ainsi, le partenariat entre les secteurs concernés devra être renforcé. Il y aura un environnement mis en place, pour motiver les jeunes du monde rural à travers la création des entreprises et des formations principalement dans le domaine de l’agriculture. «  Le défi maintenant est de mobilier 1 million d’hectares supplémentaires de terres à vocation agricole libre de toute exploitation individuelle pour le mettre à la disposition d’investisseurs ayants droit et privés  », a-t-il souligné.

Cette stratégie consistera, à détecter et géo-référencer les terres avec l’appui des autorités locales et provinciales concernées. Ensuite, les terres seront loties en parcelles économiquement et techniquement viables et mises en location à travers des appels d’offres. «  La totalité des revenus financiers récoltés seront mis à la disposition des collectivités propriétaires pour décider librement de leur sort, soit les réinvestir sous forme de projets de développement pour tous les membres de la collectivité, soit les distribuer entre les ayants droit, sur la base d’une liste respectant les critères pré-requis  », a indiqué M. El Hankari.

De même, le budget qui sera consacré à ce projet permettra de sortir de la précarité une partie du monde rural comme prévu dans le cadre de l’agriculture solidaire portée par le programme Plan Maroc Vert également de la «  Génération Green 2020-2030  ».

Ce projet prend en compte d’autres paramètres comme l’amélioration des revenus, la création d’opportunités d’emploi, le développement d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs. Ce programme vise aussi l’amélioration de l’Indice de développement humain (IDH), la réduction de l’exode rural, précise la même source.

Mots clés: Mohammed VI , Initiative nationale pour le développement humain (INDH)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact