Le Royaume, premier fournisseur de myrtilles de la Russie

17 septembre 2020 - 23h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Les exportations de fruits vers le marché russe ont atteint durant le premier semestre 2020, 1 900 tonnes et généré 13,7 millions de dollars. Le Maroc confirme ainsi sa position de premier fournisseur de fruit de la Russie.

Le Maroc demeure le premier fournisseur de myrtilles de la Russie, malgré les perturbations liées au coronavirus. D’après les données relayées par Freshplaza, le Royaume a exporté 1 900 tonnes de ce fruit vers le pays sur les 6 premiers mois de l’année, soit une hausse de 36,4 % par rapport à la même période en 2019 et plus de 45 % des achats totaux réalisés par la Russie sur ladite période (4 200 tonnes).

Le pays a tiré de cet exploit 13,7 millions $, soit un peu moins de la moitié de la valeur des importations russes (30,5 millions $), confirmant sa forte présence dans la filière des fruits rouges qui compte outre les myrtilles, la framboise et la fraise.

Avec près de la moitié des superficies cultivées, la province de Larache est la principale région de production des fruits rouges au Maroc. Cette filière produit 200 000 tonnes de fruits par an. Le pays en tire en moyenne plus de 350 millions $ à l’export.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - Exportations - Agriculture - Développement - Chiffre d’affaires - Dollar

Aller plus loin

Le Maroc et la Russie renforcent leur coopération

Le Maroc renforce sa coopération avec la Russie dans les domaines du commerce et de la défense. Dans le secteur minier, la Russie est déjà présente au Maroc, avec l’installation...

Driscolls veut produire des myrtilles à Dakhla

La société américaine Driscolls, spécialiste des fruits rouges, veut renforcer sa présence au Maroc. Elle a annoncé son projet d’investir dans la production de myrtilles à...

Tomate : le Maroc dans le top 5 mondial

Le Maroc est le 4ᵉ exportateur mondial de tomates en 2019, avec 587,82 millions de kilos de tomates exportés. Le royaume devance ainsi la Belgique, la France et la Turquie.

Marché aux fruits rouges : la concurrence marocaine inquiète les agriculteurs espagnols

Les exportations toujours croissantes de framboises et de myrtilles du Maroc inquiètent les agriculteurs espagnols. Ces derniers déplorent une concurrence déloyale.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham s’envole par rapport au Dollar

Le dirham marocain est resté quasi-stable vis-à-vis de l’euro et s’est apprécié de 1,11 % face au dollar américain durant la période du 28 décembre au 03 janvier, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Mohammed VI : ses succès et ses défis

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé...

Le dirham se redresse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,29 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,59 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 01 au 07 septembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,10 % face à l’euro et de 0,47 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 15 au 21 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Le dirham encore en baisse face à l’euro

La devise marocaine est dépréciée de 0,57 % face à l’euro et de 0,34 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 26 janvier au 1ᵉʳ février 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse face à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,98% vis-à-vis de l’euro et s’est apprécié de 0,73% face au dollar américain au cours de la période du 09 au 15 novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,18 % face à l’euro et s’est appréciée de 2,68 % vis-à-vis du dollar américain, entre les mois de novembre et de décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).