Mohand Laenser appelle à une revue de la loi sur l’usage légal du cannabis

31 mars 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Après la légalisation de l’usage du cannabis, certains trafiquants de drogue tentent de s’accaparer les terres des petits agriculteurs. Une manœuvre que dénonce Mohand Laenser, secrétaire général du Mouvement populaire (MP), appelant à une relecture de la loi sur l’usage légal du cannabis afin d’apporter une amélioration de qualité à son contenu.

Les barons de la drogue forceraient les petits agriculteurs à brader leurs terres afin d’étendre leur culture du cannabis, rapporte le quotidien Assabah. Pour Mohand Laenser, cette pratique des narcotrafiquants vise à déformer le sens de la réforme de l’État qui a légalisé le cannabis pour un usage médicinal, pharmaceutique et industriel. Selon le patron des Harakis, le MP entend défendre les intérêts des petits agriculteurs dont les conditions de vie vont s’améliorer avec la loi sur l’usage légal du cannabis. Pour permettre à cette loi de contribuer véritablement au développement de la région, il a lancé un appel aux groupes du MP dans les deux Chambres du Parlement afin que des amendements soient apportés à cette loi en vue d’améliorer son contenu.

Mohand Laenser défend aussi les enseignants

Par ailleurs, Laenser a aussi mis en garde contre une récupération politique du dossier des enseignants des académies. Lors d’une intervention devant le Conseil national de son parti, il a déclaré que ces « agissements mesquins nuisent aux intérêts du pays et freinent le développement de la régionalisation avancée prévue par la Constitution du Royaume ». « L’école marocaine ne doit pas être exploitée comme une carte dans le jeu politique, car cela porte atteinte aux intérêts du pays et des élèves », a-t-il ajouté, rappelant l’urgence d’étendre le recrutement régional à tous les secteurs.

Le chef des Harakis n’a pas manqué de saluer les efforts des enseignants et cadres des académies dans l’amélioration du système éducatif et la mise en œuvre de la loi-cadre sur l’enseignement. Il a aussi exprimé son soutien au gouvernement dans son « choix stratégique » de régionalisation avancée du recrutement des enseignants.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Lois - Mouvement Populaire - Mohand Laenser - Cannabis

Aller plus loin

Maroc : le projet de loi sur le cannabis adopté en Conseil du gouvernement

Après deux reports successifs, le projet de loi 13-21, relatif à l’usage légal du cannabis vient d’être adopté par le Conseil du gouvernement, ce jeudi 11 mars à Rabat. Ce texte...

Légalisation du cannabis : le PPS appelle à un large débat public

Au cours de sa réunion hebdomadaire tenue mardi 16 mars, le bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a passé en revue trois questions d’intérêt national : la...

Légalisation du Cannabis : Al Hoceima et Chefchaouen militent pour leur spécificité

Les agriculteurs de chanvre indien des provinces d’Al Hoceima et Chefchaouen ont créé un comité de coordination des zones d’origine de la plante du cannabis. Celui-ci est...

Légalisation du cannabis au Maroc : des retombées énormes en prévision

Le Maroc, qui s’apprête à rendre légal l’usage du cannabis, devrait s’inspirer de l’expérience du Lesotho, devenu un marché mondial vers lequel se ruent les industriels du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.