Maroc : le projet de loi sur le cannabis adopté en Conseil du gouvernement

11 mars 2021 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Après deux reports successifs, le projet de loi 13-21, relatif à l’usage légal du cannabis vient d’être adopté par le Conseil du gouvernement, ce jeudi 11 mars à Rabat. Ce texte qui soulève de vives polémiques sera bientôt transmis au Parlement.

Ce texte, examiné pour la 3ᵉ fois consécutive vise à légaliser la culture du cannabis à des fins thérapeutiques. Il prévoit également la mise en place d’une Agence nationale qui se chargera exclusivement d’appliquer la stratégie étatique en matière de cultures du chanvre indien, sa transformation, sa commercialisation, son exportation ou son importation pour des besoins médicaux, pharmaceutiques ou industriels.

Selon le texte de lois, cette structure sera la seule interlocutrice des organismes internationaux et sera dotée d’un conseil d’administration au sein duquel, tous les départements et services concernés seront représentés. Outre les autorisations à délivrer, elle devra mener des missions d’inspection, voire prendre des mesures coercitives envers ceux qui violeraient la (future) législation.

Source de contestation et de conflits, ce projet de lois avait créé de vives tensions au sein des membres du Parti justice et de développement (PJD). L’ancien chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane avait menacé de démissionner si le projet était adopté par les députés du parti. Dans les prochains jours, les députés seront invités à adopter ce texte de lois.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Rabat - Abdelilah Benkirane - Cannabis - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Maroc : la protection sociale au menu d’un conseil du gouvernement

Le gouvernement se réunira mercredi lors d’un conseil au cours duquel seront examinés sept projets de décrets dont celui sur la mise en place de la généralisation de la...

Mohand Laenser appelle à une revue de la loi sur l’usage légal du cannabis

Après la légalisation de l’usage du cannabis, certains trafiquants de drogue tentent de s’accaparer les terres des petits agriculteurs. Une manœuvre que dénonce Mohand Laenser,...

Le PJD va-t-il bloquer l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis ?

Le Parti justice et développement (PJD) semble déterminé à bloquer l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis. Son secrétaire général Saâdeddine El Othmani,...

Maroc : plus de 140 000 ménages vivent de la culture du cannabis

Le Maroc est le premier producteur mondial de résine de cannabis (haschisch), selon le rapport mondial sur les drogues de 2016, publié par l’Office des Nations Unies contre la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : une bonne nouvelle pour les salariés ?

Le dialogue social entre le gouvernement, le patronat et les syndicats va se tenir en septembre. Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va-t-il augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre, conformément à l’accord signé le 30 avril 2022 ?

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Remaniement ministériel au Maroc : les noms qui circulent

Un remaniement ministériel s’annonce imminent. Qui sont ceux qui ne feront plus partie de l’équipe d’Aziz Akhannouch ou garderont leurs portefeuilles ?

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...