Légalisation du cannabis : comment comprendre les deux reports de l’examen du projet ?

7 mars 2021 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : I.L

Après un premier report, le conseil du gouvernement, présidé par Saâd-Eddine El Othmani a encore renvoyé, jeudi dernier, l’examen du projet de loi n° 13.21 relatif aux usages licites du cannabis, à une réunion ultérieure. Ces deux reports successifs présagent-ils un recul du gouvernement alors que les PJDistes sont secoués par une crise interne au sujet de la légalisation du cannabis ?

À l’initiative du ministre de l’Intérieur, le projet de loi relatif aux usages licites du cannabis peine à se concrétiser. Ce point inscrit à l’ordre du jour a été reporté par l’Exécutif. Sa légalisation ne fait d’ailleurs pas l’unanimité au sein du Parti de la justice et du développement (PJD). Des leaders de ce parti ont marqué leur désaccord à l’adoption par le gouvernement d’un projet de loi proposé par des partis de l’opposition, rapporte Al Massae.

En colère contre cette décision, l’ancien secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, avait menacé de geler son adhésion au parti si le secrétariat général du PJD valide le projet. Il a également prévu démissionner du parti si les parlementaires pjdistes votent pour ce projet de loi.

Depuis plusieurs années, des voix avaient pourtant plaidé pour la légalisation de la culture du cannabis à des fins médicales et thérapeutiques. Ce faisant, le Maroc pourrait se conformer à l’évolution de la situation internationale, surtout après la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de reclasser le cannabis et son déclassement par la Commission des stupéfiants des Nations unies (CND) dans l’annexe IV de la Convention unique sur les stupéfiants de 1961, telle que modifiée par le Protocole de 1972.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Saâdeddine El Othmani - Gouvernement marocain - Cannabis

Aller plus loin

Maroc : le projet de loi sur le cannabis adopté en Conseil du gouvernement

Après deux reports successifs, le projet de loi 13-21, relatif à l’usage légal du cannabis vient d’être adopté par le Conseil du gouvernement, ce jeudi 11 mars à Rabat. Ce texte...

Cannabis médical : ce que va gagner le Maroc à l’échelle internationale

À l’heure où bon nombre de pays légalisent le cannabis à usage thérapeutique, le Maroc pourrait faire de même et tirer grand profit d’un marché mondial en pleine expansion.

Le PJD va-t-il bloquer l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis ?

Le Parti justice et développement (PJD) semble déterminé à bloquer l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis. Son secrétaire général Saâdeddine El Othmani,...

Maroc : qui pourra cultiver et produire le cannabis ?

Dans un exposé devant la commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants, le ministre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Maroc : une aide versée aux familles

Comme annoncé, l’aide prévue pour les familles marocaines dans le besoin sera versée par le gouvernement. Celle-ci devrait intervenir sous peu. Quel montant ? quand est-ce qu’elle sera versée ?

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...