Abdelilah Benkirane gèle ses activités au sein du PJD

11 mars 2021 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Quelques heures après l’adoption du projet de loi légalisant l’usage du cannabis, Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement, a mis sa menace à exécution. Comme il l’avait promis, l’ancien patron du PJD va geler son adhésion au parti de la lampe.

Dans un courrier relayé sur sa page Facebook, l’ex-Chef du PJD a indiqué qu’en plus du gel de ses activités, il suspend toutes relations avec le chef du gouvernement Saâddedine El Othmani ainsi qu’avec d’autres responsables pjdistes à savoir, Mustapha Ramid, Lahcen Daoudi, Abdelaziz Rabbah et Mohamed Amekraz.

Après plusieurs années d’attente, le Maroc a adopté, ce jeudi 11 mars la législation historique, qui permettra de légaliser la culture du cannabis à des fins thérapeutiques. Elle doit toutefois passer à l’étape du parlement qui ne devrait, a priori, n’être qu’une formalité.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Abdelilah Benkirane se ravise

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement et secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD) a renoncé à quitter le parti et à rompre ses liens avec...

Légalisation du cannabis : El Othmani n’a jamais menacé de démissionner

Le groupe parlementaire du Parti de la Justice et du développement (PJD) a apporté un démenti à la rumeur faisant état de la probable démission du secrétaire général du parti,...

Ce que pense Abdelilah Benkirane de la légalisation du cannabis

En réaction au projet de loi sur la légalisation du cannabis qui devait être examiné jeudi 25 février en conseil de gouvernement, avant d’être reporté, Abdelilah Benkirane s’est...

Légalisation du cannabis : Abdelilah Benkirane menace le PJD

L’ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane menace de quitter le Parti de la Justice et du développement (PJD) au cas où les députés de son parti adopteraient le projet de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des GPS pour traquer les voitures des fonctionnaires

Au Maroc, une ONG appelle à l’installation d’antennes GPS sur les véhicules de service affectés à certains fonctionnaires afin d’éviter leur utilisation à des fins privées.

Remaniement ministériel au Maroc : les noms qui circulent

Un remaniement ministériel s’annonce imminent. Qui sont ceux qui ne feront plus partie de l’équipe d’Aziz Akhannouch ou garderont leurs portefeuilles ?

Maroc : ces ministres qui veulent quitter le gouvernement

Alors que de nombreuses rumeurs font état d’un remaniement, certains ministres sont impatients de quitter le navire d’Aziz Akhannouch pour diverses raisons. Qui sont ces membres du gouvernement ?

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : le prix du gaz s’envole dès lundi

Le prix du gaz butane au Maroc connaîtra une augmentation à partir de ce lundi 20 mai 2024, suite à la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention accordée à ce produit. Cette mesure vise, dit-on, à rationaliser les dépenses...

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...