Ce que pense Abdelilah Benkirane de la légalisation du cannabis

26 février 2021 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

En réaction au projet de loi sur la légalisation du cannabis qui devait être examiné jeudi 25 février en conseil de gouvernement, avant d’être reporté, Abdelilah Benkirane s’est invité dans le débat en postant sur sa page Facebook une vidéo qui date d’avril 2016. Dans cet extrait du discours qu’il avait prononcé devant des militants à Salé, l’ex-chef de gouvernement avait évoqué le sujet, accusant les responsables PAM, qui appelaient à la légalisation du cannabis, de se cacher derrière les agriculteurs et de mentir au peuple sur leurs réelles motivations.

« Le bien ne saurait provenir du mal », avait-il dit pour souligner que de tels appels pourraient représenter un danger pour le Maroc. Dépénaliser le kif, pour Abdelilah Benkirane, reviendrait à en élargir les superficies cultivées. « Et ce sera une source de calamités pour le pays et une grave atteinte à son image », avait averti l’ex-numéro 1 du PJD, en argumentant du fait que la consommation du cannabis soit à la base des crimes les plus ignobles.

« On nous parle de vertus thérapeutiques alors que le kif destiné à un usage médical coûte 14 000 dirhams par hectare alors que celui destiné à la fabrication de la résine génère entre 40 000 et 50 000 dirhams ». Pour lui, rendre légal l’utilisation du Kif n’empêchera pas certains de l’utiliser à des fins peu recommandables.

En republiant une telle vidéo, Abdelilah Benkirane donne certainement sa position sur le projet de loi élaboré par le département de Abdelouafi Laftit, puisqu’il avait terminé son discours par un appel à la mobilisation contre les appels du PAM.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Lois - Abdelilah Benkirane - Abdelouafi Laftit - Cannabis - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Maroc : quelles alternatives à la culture du cannabis ?

Le président du conseil provincial de Chefchaouen, Abderrahim Bouazza s’est exprimé sur la culture du cannabis lors d’une séance de débat en ligne au cours de laquelle il a...

Légalisation en vue pour le cannabis au Maroc, en voici le détails

Le projet de loi « portant usage légal du cannabis » au Maroc est sur le point d’être adopté par le Gouvernement. Juste après son adoption, il sera exigé une licence à toute...

Au Maroc, les appels à la légalisation du cannabis se multiplient

Les militants et acteurs associatifs appellent sans cesse à la légalisation de la culture du cannabis dans le Nord du Maroc. Leur appel sera-t-il enfin entendu ?

Le PJD va-t-il bloquer l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis ?

Le Parti justice et développement (PJD) semble déterminé à bloquer l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis. Son secrétaire général Saâdeddine El Othmani,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la généralisation de l’installation de systèmes de vidéosurveillance afin de renforcer la sécurité dans les villes et provinces du Maroc.

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.