Légalisation du cannabis : Abdelilah Benkirane menace le PJD

2 mars 2021 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane menace de quitter le Parti de la Justice et du développement (PJD) au cas où les députés de son parti adopteraient le projet de loi relatif à l’usage du cannabis à des fins médicales.

«  Si le secrétariat général du PJD ou le groupe parlementaire PJDiste vote en faveur du projet de loi relatif à l’usage médical ou autre du cannabis, je quitte définitivement le parti  », a déclaré à Le360 l’ancien secrétaire général du parti la Lampe. «  Si l’un d’entre eux vote pour, je démissionne du parti  », a-t-il prévenu.

Ces déclarations de Benkirane interviennent quelques jours après que le conseil du gouvernement a annoncé qu’il allait adopter un projet de loi relatif à l’usage du cannabis à des fins médicales. Cette annonce fait suite aux nouvelles recommandations de l’OMS dont celle relative à la suppression du cannabis du tableau IV des substances ayant un potentiel d’abus fort et sans valeur thérapeutique notable.

Selon le ministre de l’Intérieur, l’usage du cannabis sera régi et réglementé par une Agence nationale spécialisée, afin que le Maroc puisse en tirer une réelle opportunité économique.

Sujets associés : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Cannabis

Aller plus loin

Maroc : nouveau report de l’examen sur la légalisation du cannabis

Réuni ce jeudi 4 mars 2021 en visioconférence sous la présidence du chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, le conseil du gouvernement a reporté à nouveau l’examen du...

Vers l’implosion du PJD ?

Le démon de la division s’invite à nouveau au sein du parti de la Justice et du développement (PJD) suite aux déclarations de l’ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane...

Loi sur l’usage du cannabis : fuite d’un enregistrement audio d’Abdelilah Benkirane

Un enregistrement audio de l’ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane portant sur le projet de loi 13-21 relatif à l’usage légal du cannabis a été diffusé par mégarde...

Loi sur le cannabis : le PJD vote contre

Le Parti justice et développement (PJD) a voté contre le projet de loi sur l’usage légal du cannabis à des fins thérapeutiques et industrielles, lors de son adoption vendredi...

Ces articles devraient vous intéresser :

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...