Le PJD va-t-il bloquer l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis ?

9 mars 2021 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Parti justice et développement (PJD) semble déterminé à bloquer l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis. Son secrétaire général Saâdeddine El Othmani, également chef du gouvernement, a appelé à lancer une étude d’impact sur le projet de légalisation de la culture du kif.

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis était au menu de la dernière réunion mensuelle du secrétariat général du PJD. À l’occasion, Saâdeddine El Othmani a appelé à « une étude des éléments liés au projet sur l’usage légal du chanvre indien à des fins médicales et industrielles », à ouvrir un débat général et à élargir « les consultations institutionnelles » à ce sujet. De plus, il a laissé entendre que cette question sera étudiée lors des prochaines réunions du secrétariat général du PJD.

Est-ce à dire que le chef du gouvernement et les ministres PJDistes s’opposeraient-ils à l’adoption de ce projet de loi lors des prochaines réunions du conseil de gouvernement tant qu’une étude d’impact ne soit réalisée ? L’adoption du projet de loi sur le cannabis a d’ailleurs été déjà reportée de deux fois de suite.

À l’analyse, les déclarations de l’ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane semblent refroidir l’ardeur du conseil du gouvernement à majorité PDJiste. Il a menacé de quitter le Parti de la Justice et du développement (PJD) au cas où les députés de son parti adopteraient le projet de loi relatif à l’usage du cannabis à des fins médicales. « Si le secrétariat général du PJD ou le groupe parlementaire PJDiste vote en faveur du projet de loi relatif à l’usage médical ou autre du cannabis, je quitte définitivement le parti », avait-il déclaré.

Ce projet de loi tend à ébranler le parti de la Lampe déjà miné par des divisions. Saâdeddine El Othmani va-t-il bloquer son adoption jusqu’à la fin de son mandat ? La question reste entière.

Sujets associés : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Saâdeddine El Othmani - Légalisation du cannabis au Maroc

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : que retenir du projet de loi sur la légalisation du cannabis ?

À quelques jours du troisième Conseil de gouvernement qui se penchera sur le projet de légalisation du cannabis au Maroc, voici quelques détails sur ce texte de loi examiné lors...

Loi sur le cannabis : le PJD vote contre

Le Parti justice et développement (PJD) a voté contre le projet de loi sur l’usage légal du cannabis à des fins thérapeutiques et industrielles, lors de son adoption vendredi par la...

Maroc : le projet de loi sur le cannabis adopté en Conseil du gouvernement

Après deux reports successifs, le projet de loi 13-21, relatif à l’usage légal du cannabis vient d’être adopté par le Conseil du gouvernement, ce jeudi 11 mars à Rabat. Ce texte qui...

Légalisation du « cannabis médical » : une évolution majeure pour le Maroc

La décision du Maroc d’autoriser prochainement la culture et la vente du cannabis destiné à un usage thérapeutique est une évolution majeure qui devra relever entre autres des défis...

Nous vous recommandons

Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Élections au Maroc : vers une alliance entre le PJD et le PAM ?

Dans la perspective des prochaines élections, le Parti de la justice et du développement (PJD)et le Parti authenticité et modernité (PAM) ont tenu, samedi 24 juillet au siège central du parti islamiste à Rabat, une réunion de concertation à laquelle ont...

Le roi adresse ses félicitations à Abdelilah Benkirane

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Abdelilah Benkirane pour son élection en tant que nouveau secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD).

Rabat : pour des actes de mauvaise gouvernance, le ministère de l’Intérieur refuse de valider le budget annuel de la ville

Inexistence de l’inventaire de son patrimoine immobilier, des villas qui sont louées à 55 dirhams, des commerçants qui sous-louent les magasins de la mairie à des tiers …, la liste est longue des actes de mauvaise gouvernance reprochés au Conseil de la...

L’exhibition du drapeau israélien à la frontière maroco-algérienne soulève de vives polémiques

Des entrepreneurs israéliens ont exhibé des drapeaux israélien et marocain au niveau de la frontière maroco-algérienne, soulevant ainsi de vives polémiques. Le Parti de la justice et du développement (PJD) a répondu à ce qu’il a qualifié de «  provocation  »...

Maroc : le PJD rappelé à l’ordre

Le ministère de l’Intérieur a sommé le Parti de la justice et du développement (PJD) de mettre fin à la distribution de masques et de désinfectants et de denrées alimentaires à la population, notamment ses membres en ces temps de Covid-19. Une opération qui...

Saâdeddine El Othmani

Le gouvernement sollicite la patience des Marocains bloqués à l’étranger

Les 22 000 Marocains bloqués à l’étranger, dont la majorité en Europe, devront prendre leur mal en patience. Le rapatriement tant attendu ne pourra pas se faire maintenant, selon le compte rendu du Conseil de gouvernement présidé par Saad Eddine El...

Tensions Maroc-Algérie : réaction de Saâdeddine El Othmani

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani dit « regretter profondément » la décision de l’Algérie de rompre ses relations avec le Maroc. Toutefois, il affiche un certain optimisme concernant un retour à la normale des relations entre les deux...

Elections législatives : Abdelilah Benkirane se fait désirer

L’ancien secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelillah Benkirane, sera-t-il ou non candidat aux prochaines législatives à Salé ? Il affirme vouloir laisser la place aux jeunes, mais la tentation est trop...

Le conseil du gouvernement se penche sur les MRE

Le conseil du gouvernement se réunira ce jeudi, sous la présidence du chef du gouvernement, Saadeddine El Othmani. Il est annoncé que le programme de mobilisation des compétences marocaines à l’étranger sera au cœur des...

Les Marocains devront rester confinés au moins 4 semaines de plus

Le gouvernement marocain s’apprête à prolonger l’état d’urgence de quatre semaines, selon une source proche de l’Exécutif.

Légalisation du cannabis au Maroc

Maroc : qui pourra cultiver et produire le cannabis ?

Dans un exposé devant la commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants, le ministre Abdelouafi Laftit a énuméré jeudi, les conditions fixées par la future loi pour la...

Le Rif en ébullition depuis la légalisation de l’usage licite du cannabis (Reportage Arte)

Depuis la légalisation du cannabis à des fins thérapeutique, cosmétique et industrielle par les autorités marocaines, le Rif, perçu pourtant comme l’une des régions les plus rebelles du Maroc, attire de nombreux investisseurs et ça ne plait pas forcément à...

Légalisation du cannabis : une manne financière pour le Maroc

La mise en œuvre de la loi 13-21 relative à la légalisation du cannabis médical va générer une augmentation des recettes de l’ordre des 40 % par rapport aux apports actuels en plus des avantages sur les plans sanitaire, environnemental et économique. C’est...

Maroc : des barons de la drogue profitent de la légalisation de la culture du cannabis

La récente légalisation de la culture du cannabis à usage thérapeutique au Maroc serait déjà source de malaise. Des observateurs alertent sur la survie de la filière, évoquant des craintes de blanchiment d’argent par des barons de la...

Légalisation du cannabis : les producteurs de Kétama veulent sortir de la clandestinité

Le projet de légalisation de l’usage médical du cannabis réjouit certains producteurs de la région montagneuse de Kétama qui veulent saisir l’opportunité.