Recherche

Normalisation Maroc-Israël : Abdelilah Benkirane nie la responsabilité du PJD

© Copyright : DR

20 février 2021 - 15h00 - Maroc - Par: S.A

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement marocain, nie toute responsabilité du Parti islamiste pour la justice et le développement (PJD) dans l’accord de normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Il affirme que c’est le roi Mohammed VI qui a pris cette décision pour l’intérêt du royaume.

« Nous avons été derrière le roi Mohammed VI au sujet de la cause nationale. Nous défendons notre patrie comme nous défendons les Palestiniens. Il ne faut rien reprocher à Saâdeddine El Othmani qui a signé la déclaration tripartite (entre le Maroc, Israël et les États-Unis) », a déclaré Abdelilah Benkirane dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.

Selon l’ancien haut responsable marocain, les islamistes radicaux du Moyen-Orient, notamment le Hezbollah du Liban qui critiquent vivement le PJD et son secrétaire général mérite d’être remis à leur place. « Ils ont le droit de critiquer le Maroc, mais ils n’ont pas le droit de le calomnier. […] Vous êtes sous la tutelle de l’Iran, et vous ne savez rien du Maroc, qui traîne derrière lui une riche histoire de 14 siècles », a-t-il martelé, avant de rendre hommage aux Palestiniens. Selon lui, le royaume devait faire un sacrifice pour résoudre la question du Sahara.

Le 10 décembre 2020, les États-Unis avaient reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental en échange de la normalisation des relations diplomatiques entre le royaume et Israël. Abdelilah Benkirane a d’ailleurs confié avoir reçu un appel d’Othmani et de Fouad Ali El Himma, un conseiller du roi Mohammed VI, peu de temps avant la signature de l’accord.

Mots clés: Normalisation Maroc Israël , Relations Maroc Israël , Abdelilah Benkirane , Sahara Marocain , Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact