Abdelilah Benkirane se ravise

19 mars 2021 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement et secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD) a renoncé à quitter le parti et à rompre ses liens avec certains membres.

« Suite à la demande de mes deux frères, le professeur Abderrahim Chikhi et le docteur Azeddine Toufik, je renonce à ma décision de rompre les liens avec les personnes citées dans un précédent communiqué », a-t-il écrit dans un message publié sur sa page Facebook. Cette annonce intervient à quelques jours du conseil national du PJD prévu les samedi et dimanche 20 et 21 mars.

Le 11 mars dernier, Abdelilah Benkirane avait utilisé ce même réseau social pour annoncer le « gel de son adhésion au PJD », et la «  rupture  » de sa relation avec son successeur Saâdeddine El Othmani, ainsi qu’avec les ministres du parti Mustapha Ramid, Mohamed Amekraz, Aziz Rebbah, et l’ex-ministre Lahcen Daoudi suite à l’adoption en conseil de gouvernement du projet de loi n°13.21 « portant usage légal du cannabis ». Une annonce qui a soulevé de vives tensions au sein du parti.

Sujets associés : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Saâdeddine El Othmani

Aller plus loin

Loi sur l’usage du cannabis : fuite d’un enregistrement audio d’Abdelilah Benkirane

Un enregistrement audio de l’ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane portant sur le projet de loi 13-21 relatif à l’usage légal du cannabis a été diffusé par mégarde...

Abdelilah Benkirane, candidat aux prochaines législatives ?

Abdelilah Benkirane, ancien Chef du gouvernement et ex-secrétaire général du Parti justice et développement (PJD) pourrait se lancer dans la course aux prochaines élections...

Maroc : l’heure de la division a-t-elle sonné au PJD ?

Le Conseil national du Parti de la justice et du développement (PJD) tiendra une session extraordinaire les samedi et dimanche 20 et 21 mars dans un contexte marqué par des...

Abdelilah Benkirane gèle ses activités au sein du PJD

Quelques heures après l’adoption du projet de loi légalisant l’usage du cannabis, Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement, a mis sa menace à exécution. Comme il l’avait...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Twitter sanctionne Saâdeddine El Otmani

L’ancien chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani fait parler de lui, mais en des termes peu reluisants, en faisant sur Twitter le lien entre la variole du singe et l’homosexualité.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...