Maroc : le PJD craint « l’intrusion sioniste » dans le pays

1er décembre 2021 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’a toujours pas digéré la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. La visite du ministre israélien de la Défense, Benny Gantz dans le royaume a suscité une réaction chez son secrétaire général, Abdelilah Benkirane.

Tout comme les précédentes visites d’officiels israéliens au Maroc, celle de Benny Gantz n’est pas du goût du PJD qui a abordé le sujet lors d’une réunion ordinaire de son secrétariat général le 29 novembre. Dans un communiqué, le parti islamiste « met en garde contre le danger de l’intrusion sioniste de notre pays ». Aussi, a-t-il demandé aux « autorités publiques » de « ne pas réprimer les différentes expressions populaires soutenant la cause palestinienne, s’opposant à la normalisation et rejetant l’occupation sioniste ».

À lire : Maroc-Israël : Nasser Bourita reçoit Benny Gantz

Le parti a également réaffirmé sa « position de principe […] qui soutient la juste cause du peuple palestinien, rejette l’occupation et condamne les divers crimes commis par l’entité sioniste contre le peuple palestinien et les lieux saints ». Il a par ailleurs réitéré son « soutien inconditionnel aux efforts » du Maroc « pour défendre la cause de notre intégrité territoriale, et sa participation active face aux défis extérieurs décisifs auxquels » le royaume « est confronté ».

À lire : Un parti marocain critique la normalisation Maroc-Israël

Il est à noter que le communiqué du secrétariat général du PJD ne précise pas la position d’Abdelilah Benkirane sur la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, devenue réalité le 10 décembre 2020 ni suite à l’accord tripartite historique signé avec les États-Unis, ni sur le nouvel accord sécuritaire paraphé la semaine dernière, par Benny Gantz et Abdellatif Loudiyi.

Sujets associés : Israël - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Normalisation Maroc Israël - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

Maroc-Israël : Nasser Bourita reçoit Benny Gantz

Conformément au programme établi, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita a rencontré à son tour, dans la soirée du mercredi, le ministre israélien de la défense,...

El Othmani refuse de rencontrer Yaïr Lapid

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, également secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) n’a, visiblement, toujours pas digéré la...

Le PJD condamne le jumelage de Fès et une ville israélienne

Le parti de la justice et du développement (PJD) a dénoncé la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, notamment l’accord de jumelage, signé vendredi,...

Benkirane à l’Algérie : « vous n’allez pas gagner la guerre »

Le secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD), Abdelilah Benkirane conseille à l’Algérie de cesser d’attaquer le Maroc, car si guerre il y a, elle ne...

Ces articles devraient vous intéresser :

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Pourquoi le PJD s’oppose-t-il à l’encradrement des dons ?

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’adhère pas au projet de loi relatif aux appels à la générosité publique et a choisi de s’abstenir lors de son adoption en commission à la première Chambre.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Le trafic aérien entre le Maroc et Israël progresse

Six mois après le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël, le trafic aérien progresse et continuera de progresser, présageant ainsi de belles perspectives.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.