Benkirane évoque les véritables causes de la déroute électorale du PJD

3 janvier 2022 - 17h40 - Ecrit par : S.A

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD) revient sur la déroute électorale des islamistes aux élections du 8 septembre dernier et en évoque les véritables causes. Il appelle au retour aux fondamentaux du parti.

« Les principes de notre parti ont été transgressés par les avantages matériels et moraux qu’offre la politique », a déclaré Abdelilalh Benkirane lors d’une rencontre avec les secrétaires provinciaux, tenue samedi dernier au siège du parti, rappelant que le PJD est un parti politique avec une référence religieuse. Il attribue l’échec cuisant du parti aux dernières élections pas aux seules falsifications du scrutin, à la distribution d’argent ou à l’intervention de l’administration, mais au fait que des militants se sont éloignés de la religion, dans son sens le plus large, pour courir derrière des avantages de la politique que sont l’argent, les privilèges et les postes.

À lire : Maroc : le PJD craint « l’intrusion sioniste » dans le pays

Pour éviter une telle débâcle électorale à l’avenir, le secrétaire général du parti appelle les militants au retour aux fondamentaux du parti. « Si nous voulons corriger le cap et repartir du bon pied, il nous faut revenir à la source et à notre référence islamique car, il faut l’avouer, nous avons une grande part de responsabilité dans cet échec », a-t-il lancé. « Il faut traiter les sujets essentiels comme on l’avait fait lors de la réforme du Code de la famille, le soutien au mouvement du 20 février et l’opposition au ‘Mouvement de tous les démocrates’ et le PAM qui ont tenté de nous rayer de la carte politique en 2003  », a-t-il ajouté.

À lire : Les salafistes ou l’autre cause de la défaite historique du PJD

En d’autres termes, Abdelilalh Benkirane appelle à combattre avec fermeté tout ce qui représente un danger pour la religion, pour le pays et pour la monarchie, notamment la dépénalisation de l’homosexualité, des relations sexuelles consenties, du droit à l’adultère et l’abolition de la peine de mort.

Tags : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Elections

Aller plus loin

Le PJD, mauvais perdant

Après une décennie à la tête du gouvernement, le parti de la justice et du développement (PJD) s’est effondré dans les urnes le 8 septembre dernier et a du mal à accepter sa défaite....

Abdelilah Benkirane hospitalisé

L’actuel secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a été transféré mardi tard dans la nuit, à l’hôpital militaire de Rabat pour des...

Les salafistes ou l’autre cause de la défaite historique du PJD

Outre les causes évoquées jusque-là, la déroute du Parti de la Justice et du Développement (PJD) aux élections du 8 septembre dernier s’explique aussi par le fait que les salafistes...

Maroc : le PJD craint « l’intrusion sioniste » dans le pays

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’a toujours pas digéré la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. La visite du ministre israélien de...

Nous vous recommandons

En Europe, la tomate marocaine bouscule l’Espagne et les Pays-Bas

Une tomate sur cinq consommée en Europe est d’origine marocaine, plaçant ainsi le royaume devant l’Espagne et les Pays-Bas, les deux grands pourvoyeurs de tomates du marché de l’UE. Ces 5 dernières années, la part de marché de la tomate marocaine en Europe...

Miss Univers Maroc heureuse de sa visite en Israël (vidéo)

La Marocaine Kawtar Benhalima revient sur sa visite en Israël, où elle a participé au 70ᵉ concours annuel de Miss Univers organisé pour la première fois dans le pays. Elle se dit heureuse de son séjour, car elle a trouvé des liens communs entre les...

Une Rolls-Royce du roi Hassan II mise aux enchères

La voiture Rolls-Royce Camargue de 1977 ayant appartenu à feu Hassan II est mise aux enchères. Combien faut-il débourser pour acquérir ce bijou  ?

Vox dénonce une «  nouvelle attaque  » des eaux espagnoles par le Maroc

La sénatrice du parti Vox à Ceuta, Yolanda Merelo, a interpellé le gouvernement espagnol au sujet de l’installation d’une ferme piscicole par le Maroc dans les eaux proches des îles Chafarines. Pour l’élue de la formation d’extrême droite, il s’agit d’une «...

Royal Air Maroc prévient les voyageurs se rendant en Espagne

Tout voyageur à destination de l’Espagne doit impérativement présenter un certificat de vaccination attestant qu’il est complètement vacciné.

Souad Hdidou, seule femme chauffeur de taxi de Rabat (vidéo)

Souad Hdidou est la seule femme à exercer le métier de conducteur de taxi à Rabat. Avec elle au volant, les clientes disent se sentir plus à l’aise et en sécurité.

Vacances au Maroc : vers la levée de l’obligation de test PCR ?

Après la réouverture de ses frontières aériennes et maritimes, le Maroc pourrait supprimer l’obligation de test de dépistage encore obligatoire pour les voyageurs vaccinés. Une décision déjà prise par bon nombre de...

Le Maroc dominerait l’Algérie en cas de conflit armé

Le Maroc aurait l’avantage sur l’Algérie en cas de conflit armé entre les deux pays, révèle un récent rapport de la Fondation méditerranéenne d’études stratégiques (FMES) composée d’anciens militaires...

Maroc : alerte sur une pénurie de cartes bancaires

Des millions de cartes bancaires pourraient manquer dès le second semestre 2021 à cause de difficultés d’approvisionnement en semi-conducteurs. À l’instar d’autres pays, l’inquiétude est grandissante au Maroc face à une pénurie. Le royaume renouvelle environs...

Mohammed VI est retourné à Paris

Après une semaine environ au Maroc où il a célébré l’Aïd Al-Adha, le roi Mohammed VI serait retourné à Paris vendredi pour un court séjour. Cette année, le monarque marocain a déjà passé plus de deux mois et demi entre le Gabon et la...