Recherche

Mort d’un Français dans un hôtel à Marrakech : la famille impatiente

© Copyright : DR

2 avril 2021 - 09h40 - Société - Par: J.D

Alors que la justice française annonce une audience pour le 20 avril prochain, la famille du Français Ludovic Lefèvre, décédé dans un hôtel à Marrakech, réclame la lumière sur les circonstances de l’accident survenu il y a un peu plus d’un an et le corps de la victime qui attend toujours d’être inhumé.

Aidée de son avocat, Mélissa, l’épouse la victime, 32 ans et mère de deux enfants, s’interroge toujours sur les causes du décès de Ludovic qu’elle espère enterrer dignement. « Que s’est-il réellement passé dans ce jacuzzi ce soir du 13 mars 2020 ? Le jacuzzi était-il défectueux ? Pourquoi tout a été classé si rapidement ? Que s’est-il vraiment passé ? » autant de questions dont les réponses pourraient aider la famille à recevoir les indemnités des assurances, indique une source propre du dossier au journal Ouest France.

Si la veuve Mélissa se convainc que le système d’aspiration pourrait être en cause, elle et son avocat, Me Maxime Tessier, n’ont encore eu accès à l’enquête et aucune autopsie du corps n’a été réalisée sur la dépouille de Ludovic provisoirement ensevelie dans un caveau du cimetière de l’Est dans l’attente de cette expertise.

Une source judiciaire fait part d’une audience pour le 20 avril prochain suite à l’information judiciaire annoncée le 12 mars 2021 par le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc.

La galère de Mélissa

Plus d’un an après la mort de Ludovic, 34 ans, dans un jacuzzi à Marrakech, les assurances n’ont toujours rien versé faute de certificat de décès d’un médecin, à cette mère de famille réduite à 500 euros d’allocations familiales et de prime d’activité.

« La situation est de plus en plus compliquée », reconnaît-elle. J’ai quitté mon travail et me retrouve sans revenus. » Et pour l’aider à faire face à la situation devenue pour le moins invivable, la sœur de la veuve, a lancé une cagnotte sur Leetchi. « Heureusement, j’ai aussi un avocat en or, qui depuis le début de l’affaire ne m’a jamais rien demandé », se réjouit cette ancienne directrice de restaurant à Rennes qui gagnaient avec son mari, chef cuisinier 5 700 euros.

13 mars : La date d’émoi

Venu de Rennes en France le 9 mars 2020 pour quelques jours de repos en terre marocaine, le couple Ludovic et Mélissa Lefèvre s’étaient installées dans un hôtel 5 étoiles de Marrakech, loin du stress professionnel et familial. Ce 13 mars 2020 tout a basculé. Contre toute attente, le chef de famille est retrouvé mort au fond du jacuzzi à 3000 km de Kelly, 13 ans aujourd’hui, et Melvyn, 10 ans et demi, ses enfants.

Selon le récit des faits, alors que le couple attendait le taxi pour se rendre à l’aéroport en vue de rejoindre leur résidence, Ludovic Lefèvre décide d’aller dans le jacuzzi pour profiter encore un peu des services que pouvait lui offrir cet hôtel.

« À 17h45, il n’était toujours pas revenu, le taxi devait arriver à 18 h. Je suis allée voir dans le jacuzzi. Mon mari était au fond », raconte Mélissa, au bord des larmes, selon Ouest-France qui indique le corps de Ludovic est rapatrié le 17 mars, à Orly, puis aux pompes funèbres de Retiers le lendemain. La même source informe que la victime est inhumée au cimetière de l’Est, à Rennes, dans un caveau provisoire, en attendant la fin des enquêtes en cours.

Mots clés: Accident , Enquête , Marrakech

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact