Recherche

L’enquête sur le Français mort noyé à Marrakech avance

© Copyright : DR

22 avril 2021 - 15h20 - Société - Par: Bladi.net

L’enquête judiciaire sur Ludovic, le Rennais retrouvé mort par noyade dans un hôtel au Maroc il y a 13 mois, évolue timidement. La femme du défunt, Mélissa, qui a rencontré mardi le juge d’instruction en charge de l’affaire, espère enfin savoir ce qui s’est réellement passé.

Mélissa est satisfaite et soulagée de voir les lignes enfin bouger concernant l’enquête sur la mort de son mari. « J’ai été entendue, et les choses avancent enfin depuis l’ouverture de l’enquête », déclare-t-elle à Actu Rennes. Le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, avait annoncé l’ouverture d’une information judiciaire sur le décès de son mari. Mais depuis lors, silence radio. Mélissa commençait à désespérer, avant d’être reçue mardi par le juge d’instruction.

La rencontre, de « trois heures et demie », a été pour la veuve un « moment très dur, tant sur le plan moral que psychologique ». Mais cela lui a permis de dissiper ses doutes. Les causes de la mort de son mari, Ludovic, restent pour le moment inconnues. Il a été retrouvé mort noyé en mars 2020, dans le jacuzzi d’un hôtel luxueux de Marrakech où il séjournait avec sa femme.

Le corps de Ludovic avait été examiné par un médecin légiste marocain qui a déjà transmis son rapport à son homologue français dans le cadre de l’enquête ouverte en France. Mélissa espère qu’avec ces nouveaux développements, une nouvelle autopsie sera demandée « prochainement » pour déterminer la cause du décès afin que Ludovic soit enterré dignement par sa famille.

Les enfants du défunt, âgés de 13 et 11 ans, sont aussi affectés par le départ soudain de leur père, et ont même arrêté les cours depuis le drame. « J’essaye de tenir le coup, mais parfois je craque. Et ils le vivent très mal… Savoir que l’on va enfin sortir de cette situation les rassure aussi », explique Mélissa, soulagée de cette avancée de l’enquête qui lui permettra de bénéficier des frais d’assurances qui ne lui ont pas été encore versés pour défaut de certificat de décès. Depuis le décès de son mari, elle a abandonné son travail de directrice d’un restaurant à Rennes et vit avec ses enfants grâce aux soutiens divers de sa famille.

Mots clés: Noyade , France , Enquête , Droits et Justice , Rennes

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact