Poursuivi pour terrorisme, le militant du Hirak Mortada Iamrachen en prison à Salé

21 juin 2017 - 14h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le procureur vient d’ordonner la mise en détention à la prison de Salé du militant du Hirak Mortada Iamrachen. Il est accusé « d’incitation et apologie d’une organisation terroriste ».

Arrêté le 10 juin dernier comme beaucoup d’autres manifestants à Al Hoceima, il était le seul à avoir été placé en détention à Salé, prison où sont habituellement incarcérées les personnes poursuivies dans des affaires terroristes.

Mardi, Iamrachen a été déféré par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel à Rabat qui a décidé de le mettre en détention.

« Etant donné que le BCIJ traite dans la plupart des cas des affaires de terrorisme, il y a de fortes chances que Iamrachen soit soumis à une procédure pénale selon la loi antiterroriste », avait déclaré son avocat quelques jours après son arrestation.

Au Maroc, la loi antiterroriste prévoit une garde à vue qui peut durer jusqu’à 12 jours et c’est seulement à l’issue de celle-ci que les chefs d’accusation sont communiqués.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) - Prison de Salé - Hirak - Manifestations à Al hoceima - El Mortada Iamrachen

Aller plus loin

Le procès d’Elmortada Iamrachen prévu le 9 octobre

La date du procès d’Elmortada Iamrachen est désormais connue. Arrêté le 11 juin avant d’être libéré 12 jours plus tard pour assister aux funérailles de son père, le militant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Appel à la libération « immédiate » de Nasser Zezafi

À l’occasion de la Journée internationale des populations autochtones le 9 août, cinq organisations internationales de défense des droits humains ont appelé à la libération « immédiate et inconditionnelle » de Nasser Zefzafi, leader du mouvement de...

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.