Recherche

Des MRE arnaqués dans une affaire immobilière

© Copyright : DR

16 juillet 2019 - 12h00 - Société

Des Marocains résidents à l’Etranger (MRE) membres adhérents d’une amicale résidentielle à Sidi Rahal, ont été surpris par l’arrêt des travaux de construction d’un complexe balnéaire dans lequel ils ont placé tous leurs investissements. Le décès du Président de l’Amicale a fait reporter les travaux à une date indéterminée.

Afin de pouvoir élire un nouveau Président de l’Amicale, une Assemblée extraordinaire des membres de cette structure est obligatoire. Le retard dans l’exécution de cette exigence a entraîné le gel des activités de l’Amicale et, par conséquent, l’arrêt du paiement des sociétés prestataires.

Pire, selon Assabah, les membres du Bureau n’hésitent pas à faire de la spéculation, en procédant à la double vente des biens immobiliers, refusant de tenir l’Assemblée générale qui permettrait de terminer le chantier. Ces pratiques ont poussé les MRE à déposer plusieurs plaintes auprès des tribunaux, pour malversations.

Selon les adhérents, les membres du Bureau évitent de tenir l’Assemblée générale et de payer les fournisseurs, dans le but de déclencher la liquidation judiciaire de l’Amicale et la vente aux enchères du complexe.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact