MRE : vers le lancement d’une ligne maritime Huelva-Casablanca

24 octobre 2021 - 15h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le port de Huelva projette d’ouvrir une ligne avec Casablanca. Elle sera destinée exclusivement au transport de marchandises pendant une bonne partie de l’année, mais pourrait également assurer le transport de passagers pendant l’été, comme elle le fait déjà avec les îles Canaries.

Le Maroc n’étant pas un pays membre de l’Union européenne, il est nécessaire que le gouvernement espagnol demande à l’institution communautaire de considérer le port de Huelva comme une frontière de l’espace Schengen. L’autorité portuaire a commencé ce plaidoyer auprès de l’Exécutif local qui défendra à son tour l’idée auprès de l’Exécutif d’Andalousie. Le délégué du gouvernement à Huelva, Pedro Fernández, a confirmé à Huelva Información que « l’intégration de Huelva dans l’espace Schengen est nécessaire pour démarrer le transport de passagers en dehors des frontières de cet espace… »

Ce projet d’établir une ligne entre Huelva et Casablanca a commencé par être mûri après que le port de Huelva a envoyé des missions commerciales au Maroc. Constatant l’attraction touristique dont la ville de Casablanca est l’objet, le port a ensuite adapté les installations de la jetée sud pour offrir un meilleur service en matière de transport de marchandises et aussi de passagers. Mais pour mériter d’être considéré comme une frontière, le port a déjà installé des postes de contrôle de passagers et un autre qui sera en charge du contrôle de la qualité des produits provenant des pays hors de l’espace Schengen.

À lire : La première expédition sur la ligne maritime Tanger/Poole se précise

La mise en place de cette ligne va booster de manière considérable le trafic du port. Mais avant son lancement, le port devra achever les travaux de la deuxième bretelle destinée à l’embarquement des remorques sur les ferries. La ligne avec Casablanca permettra surtout de stimuler le trafic de conteneurs, d’autant que ce sont les produits agroalimentaires qui seront essentiellement transportés sur la ligne. Selon une étude réalisée par le port de Huelva il y a trois ans, le volume du trafic avec le Maroc serait proche de 5 000 EVP. Le projet viendrait par ailleurs en appui à la ligne Tanger-Algésiras et contribuerait ainsi à décongestionner le trafic dans le détroit de Gibraltar.

Le port de Casablanca est le deuxième plus grand port du Maghreb après celui de Tanger. Avec une capacité d’accueil de plus de 35 bateaux de différentes tailles, il a un trafic estimé à 25 millions de tonnes par an, nettement inférieur à celui du port de Huelva, selon les chiffres consultés par Huelva Información.

Sujets associés : Espagne - Casablanca - Portuaire - Liaison maritime

Aller plus loin

La première expédition sur la ligne maritime Tanger/Poole se précise

Une expédition de 100 frets de fruits et légumes biologiques de saison par la ligne maritime devant relier le port de Tanger Med à celui de Poole (Royaume-Uni) devrait être...

Tanger Med : lancement de trois nouveaux services maritimes

Pour renforcer la connectivité de Tanger Med, trois nouveaux services maritimes viennent d’être inaugurés. Dirigés par des armateurs mondiaux de premier plan, ces services...

Les croisières de retour au Maroc

Le MSC Lirica, navire de croisières de Classe Lirica, fera bientôt escale au Maroc dans le cadre du programme de navigation hiver 2022-2023 de MSC Croisières.

Bientôt une ligne maritime Maroc-Israël

Plusieurs mois après la normalisation de leurs relations, le Maroc et Israël s’emploient à renforcer leur coopération économique. Dernier projet en date : l’ouverture d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tanger Med se dote d’un ambitieux plan d’expansion

Tanger Med ambitionne de changer de dimension. Le hub logistique mondial prévoit d’investir près de 7 milliards de dirhams notamment pour l’extension de la capacité de son terminal passagers et camions et la modernisation de sa zone d’importations.

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...