Marocains de l’étranger : Un package anti-crise

27 mai 2009 - 19h08 - Ecrit par : L.A

C’est un nouveau plan-anti crise que le gouvernement vient de concocter, mais cette fois-ci pour les Marocains résidents à l’étranger (MRE). Préparé conjointement par le ministère des Finances et celui chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger, ce dispositif sera décliné dans les prochains jours. Il vise l’encouragement de l’investissement, l’aide à l’acquisition de logement et la baisse des coûts du transfert de fonds.

Pour inciter les MRE à investir au Maroc, une formule combinant soutien de l’Etat et concours bancaire pourrait être mise en place. En contrepartie d’un apport de fonds propres en devises d’au moins 25%, l’Etat accorderait une subvention de 10% et les banques pourraient financer jusqu’à 65% du projet.

Des mesures sont également prévues pour booster le transfert de fonds, lesquels ont baissé de 14,3% au terme du premier trimestre 2009. Or, les transferts des MRE contribuent à hauteur de 9,6% au PNB et couvrent les deux tiers du déficit de la balance commerciale. Il est donc question de réduire les coûts des transferts et de baisser de 50% les commissions appliquées aux opérations de change. L’Etat pourrait même abandonner, pendant deux ans, la part qui lui revient sur les commissions de change, indique une source proche du dossier.

La gratuité des transferts pourrait être appliquée par les banques marocaines et leurs réseaux à l’étranger. Une mesure qui s’étalerait de juin à décembre 2009. Certaines banques, comme le Groupe Banque Populaire, adoptent déjà cette démarche. « Nous faisons également bénéficier les clients communs avec nos partenaires stratégiques de tarifs préférentiels », affirme Hicham Amghare, responsable au département produits et services MDM (Marocains du monde) à la Banque Populaire.

De plus, les conditions d’exclusivité qui lient les banques aux organismes de transfert pourraient être également levées. « Ce sont des conditions contractuelles qui peuvent être supprimées d’autant plus que les monopoles sont combattus. Ce qui permettra de faire jouer la concurrence. Les coûts du transfert doivent être les plus faibles possible pour les MRE », affirme un haut responsable à Bank Al-Maghrib.

L’impact des contrats d’exclusivité sur les commissions liées aux transferts peuvent être assez substantiel. En 2006-2007, un rapport de la commission spéciale mondialisation du Sénat belge avait décrié ces coûts. Ce rapport souligne que « dans le couloir migratoire franco-marocain, où la Western Union possède un contrat d’exclusivité avec Barid Al Maghrib, les frais de commission de transfert s’élèvent à 12% pour un envoi de 200 dollars, alors qu’ils sont de 5% pour la même somme chez des concurrents, tels que Money Gram ».

Autre volet du plan spécial MRE, l’aide à l’acquisition de logement. C’est ainsi que Damane Sakane leur sera étendu. Destiné à la classe moyenne, ce programme leur bénéficiera aux mêmes conditions que les résidents. L’Etat s’engage ainsi à garantir les prêts immobiliers dans une fourchette de 300.000 à 800.000 dirhams.

Au menu également, l’accompagnement des MRE dans les pays de résidence. Des mesures de soutien seront mises en place au profit de ceux qui ont souffert de la crise. Et ce, via les consulats du Maroc à l’étranger. Quant aux frais de chancellerie, jugés pénalisants par de nombreux MRE, ils pourraient être réduits de 85%. Une baisse qui risque de ne pas être du goût de certaines représentations marocaines à l’étranger.

Source : L’Economiste - Khadija Masmoudi

Tags : Transferts des MRE - Banques - Crise économique - Fonds

Nous vous recommandons

Converti à l’islam, Thomas Partey se marie avec une Marocaine et change de prénom

L’international ghanéen et milieu de terrain d’Arsenal, Thomas Partey s’est marié avec sa petite amie marocaine — qui est à l’origine de sa conversion à l’islam — et change de prénom.

Classement FIFA : le Maroc 2ᵉ au niveau africain

Le Maroc occupe la 28ᵉ place au classement FIFA, délogeant ainsi la Tunisie. Les Lions de l’Atlas se sont rapprochés des Lions de la Teranga en prenant la 2ᵉ place au plan africain.

Crise Maroc-Algérie : « le Maghreb est le grand perdant »

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie continuent de susciter des commentaires. Pierre Vermeren, professeur d’histoire contemporaine du Maghreb à l’université Paris I estime que le Maghreb est le grand perdant de cette...

Le coup franc de Hakimi apprécié à l’Inter Milan

Depuis mardi soir, les réactions viennent de partout pour féliciter Achraf Hakimi pour la performance dont il a fait preuve en qualifiant son équipe pour les quarts de finale. Même l’Inter Milan, l’ancien club du Lion de l’Atlas, a salué le talent du...

Dr. El Hassan Tazi en prison

Le célèbre médecin plasticien El Hassan Tazi a réagi à son implication présumée dans une affaire « d’escroquerie et de faux et usage de faux en lien avec des factures de soins médicaux ». Il est actuellement placé en détention à la prison d’Oukacha de...

Zakaria Moumni arrêté à Montréal

La police de Montréal a procédé samedi 30 juillet à l’arrestation de l’ancien champion marocain de kickboxing, Zakaria Moumni qui a obtenu l’asile au Canada. Il lui est reproché d’avoir agressé plusieurs personnes qui assistaient à une manifestation de...

Les chrétiens marocains heureux du départ des islamistes

Les chrétiens marocains savourent le départ des islamistes du PJD, parti au pouvoir depuis 10 ans. Ils saluent l’ascension des partis libéraux, notamment le Rassemblement national des indépendants (RNI) dirigé par le milliardaire Aziz Akhannouch, désormais...

Lancement des vols directs entre Israël et le Maroc : l’avis d’un spécialiste

Désormais, Tel Aviv est reliée à Marrakech, grâce aux vols directs des compagnies aériennes israéliennes El Al et Israir, lancés ce dimanche 25 juillet 2021. Zoubir Bouhoute, Expert en tourisme, parle du contexte et des avantages de ce...

La Belgique future adversaire du Maroc, humiliée par les Pays-Bas

La Belgique, future adversaire du Maroc à la coupe du monde au Qatar, a été corrigée (1-4) à domicile, par les Pays-Bas, vendredi, à l’occasion de la première journée de la Ligue des Nations.

Maroc : le gouvernement promet jusqu’à 100 000 dh par mois pour les médecins

Dans le PLF 2022, le gouvernement a alloué un budget de 23,5 MMDH au ministère de la Santé et de la protection sociale, incluant la revalorisation de l’exercice du métier de médecin.