Un plan de relance dédié aux MRE

3 juin 2009 - 18h39 - Ecrit par :

Une batterie de mesures pour les MRE. Comme nous l’avions déjà annoncé dans nos colonnes un package anti-crise vient d’être mis en place pour inciter les MRE à investir. Les mesures proposées concernent les besoins des MRE tant dans le pays d’accueil que celui d’origine. Elles portent sur l’investissement, l’accès à la propriété, les transferts, les voyages, le tourisme…

Elaboré conjointement par le ministère de la Communauté marocaine résidant à l’étranger et le Groupement des banques du Maroc (GPBM), ce plan vise « à anticiper les répercussions de la crise mondiale sur l’économie marocaine tout en proposant une série de mesures répondant aux besoins des MRE tant au Maroc qu’à l’étranger ». Il s’agit aussi de développer de nouvelles niches de transferts et contribuer ainsi au développement économique et social dans le pays d’origine, sur les plans local et régional.
Pour inciter les MRE à investir plus dans un contexte difficile, une formule combinant soutien de l’Etat et concours des banques a été mise en place. Cette formule prévoit une subvention de l’Etat plafonnée à 5 millions de DH. Le mécanisme sera géré par la Caisse centrale de garantie. Celle-ci assurera le déblocage de la subvention de l’Etat pour les projets d’investissements retenus.

Côté accès à la propriété, la garantie Damane Assakane sera étendue aux MRE. L’objectif étant de permettre à cette catégorie de la population d’acheter ou de construire un logement avec des facilités de crédit. Ainsi, l’Etat garantit 50% du risque lié au crédit et les banques les 50% restants du prêt immobilier destiné à l’achat ou la construction d’un logement. A l’instar de la formule adoptée pour la classe moyenne, le montant du prêt ne devra pas dépasser 800.000 DH. De même, la durée du prêt ne peut dépasser les 25 ans.

Cette offre est censée relancer l’accès à la propriété au profit de la communauté marocaine basée à l’étranger. Des mesures qui arrivent à point nommé, soit à la veille de l’opération Transit 2009. Des mesures sont également prévues pour booster la relance des transferts de fonds. Une gratuité des transferts sera accordée jusqu’au 31 décembre 2009. La gratuité concerne les commissions des transferts prélevées par les banques marocaines et leurs réseaux à l’étranger lorsque les transferts sont initiés à partir du même réseau. Pour les opérations de change, les banques marocaines prévoient les niveaux de commissions les plus bas.
Des prix préférentiels seront également lancés dès cet été pour encourager le tourisme et la consommation des MRE. Des packages « MRE tourisme » sont également programmés avec des TO au profit des enfants, des jeunes et familles nombreuses.

Pour sa part, RAM a prévu aussi d’accompagner les actions sociales initiées par le ministère au profit des MRE à travers l’octroi de tarifs préférentiels, de tarifs bas pour le rapatriement des dépouilles ainsi que pour l’opération Omra et Hadj.

A noter que ces mesures viennent suite aux conclusions d’une récente étude menée par le ministère des Affaires de la communauté marocaine résidant à l’étranger. L’étude confirme les tendances baissières des transferts des MRE durant le mois d’avril 2009. Les transferts ont atteint 14,52 milliards de DH à fin avril contre 16,93 milliards à la même période en 2008 (soit une baisse de plus de 14%). Le recul des transferts par virement a été plus important durant le mois d’avril dernier. Il est passé de -8,02% en mars à -10,72% 30 jours plus tard.

Source : L’Economiste

Tags : Transferts des MRE - Crise économique - Opération Marhaba 2022

Nous vous recommandons

Une MRE en prison pour avoir filmé des femmes nues dans un hammam

La police de Berkane a procédé jeudi à l’arrestation d’une Maroco-Néerlandaise qui était en train de filmer avec son téléphone portable des femmes nues dans un bain maure. Elle a été placée en détention...

Covid-19 : nouvel appel d’El Othmani aux Marocains

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani affirme que la situation épidémiologique du Maroc est “préoccupante”. Dans ce sens, il appelle les Marocains au respect strict des mesures sanitaires édictées afin de freiner la propagation du coronavirus et ses...

Autoroutes du Maroc en 2022 : une radio et des grands chantiers

La société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) prévoit cette année un chiffre d’affaires de 3,2 milliards de dirhams (MMDH) et espère atteindre 1,9 million d’abonnés Jawaz. Des grands chantiers seront également...

Les MRE jouent une rôle crucial dans la réduction de la pauvreté au Maroc

Les Marocains du monde ont toujours gardé un lien fort avec leur pays d’origine. À travers les transferts, les investissements et les visites touristiques, en particulier ceux résidant en Europe, ils jouent un rôle crucial dans la réduction de la...

Le Maroc dit vouloir garder de bonnes relations avec l’Algérie

Le Maroc se dit attaché aux bonnes relations bilatérales avec ses voisins et ne se laissera donc pas entraîner dans une guerre avec l’Algérie.

Mustapha El Atrassi quitte la scène artistique avec un message poignant

L’humoriste franco-marocain Mustapha El Atrassi s’est retiré de la scène artistique de la façon la plus inattendue. Il décrit un métier qui l’a détruit chaque jour de l’intérieur.

Le FC Séville ne veut plus de Youssef En-Nesyri

Le FC Séville est décidé à se séparer cet été de Youssef En-Nesyri, en très baisse de forme depuis le début de la saison. Mais l’attaquant marocain a déjà fait savoir à plusieurs reprises qu’il n’avait pas l’intention de quitter le club...

Akhannouch fait un cadeau aux Marocains

En cette fin d’année, le gouvernement d’Aziz Akhannouch fait un cadeau à une bonne frange de la population. En tout, près de 11 millions de Marocains pourront bénéficier de l’assurance maladie obligatoire (AMO) dès janvier...

Maroc : une nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire se confirme

Le Maroc s’apprête à prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 août 2021. La décision sera rendue officielle lors du conseil de gouvernement de jeudi 8 juillet.

Othmane Zolati, le Marocain qui a parcouru 24 pays africains à vélo (vidéo)

Le Marocain Othmane Zolati, qui est parti de son pays pour sillonner avec son vélo 24 pays africains, raconte son périple. Il garde un très bon souvenir des Kényans.