Nador aura bientôt sa station de dessalement de l’eau de mer

19 mars 2023 - 14h50 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les travaux de construction de la grande station de dessalement de l’eau de mer à Nador seront lancés au cours de cette année 2023, selon les propos tenus samedi par le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, aux « Orientales de l’investisseur ».

Prenant la parole lors de cet événement organisé dans le cadre de la célébration des 20 ans de l’Initiative Royale pour le développement de la région de l’Oriental, Nizar Beraka a annoncé qu’il s’agit d’un projet d’envergure en ce sens qu’une fois construite, la station de dessalement sera dotée d’une composante eau potable et d’une autre pour combler les besoins des agriculteurs en irrigation.

À lire : Une zone d’activité économique pour booster Nador

Lors de son intervention, il a précisé que la région dispose de 24 grands barrages et 22 petits barrages. C’est donc pour faire face au besoin en eau, que d’autres barrages sont en cours de réalisation à Guercif, Driouech, Taouriret, et Feguig. Il a par ailleurs mis en avant le potentiel de cette région et comment le port de Nador « west med » lui permettra d’être un véritable moteur de développement pour le Maroc et le continent.

À lire : La construction du port Nador West Med avance à grands pas

De son côté, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, a souligné que de grands chantiers ont vu le jour depuis 2003 dans toutes les provinces de la région, et que des avancées notables ont été enregistrées en matière « d’équipement, de modernisation des circuits de l’eau, et de valorisation des systèmes d’irrigation ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nador - Eau - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime - Ministère de l’Energie, des mines, de l’Eau et de l’Environnement

Aller plus loin

Dessalement de l’eau de mer : la Russie veut investir au Maroc

La participation du Maroc au deuxième Sommet et forum économique Russie-Afrique à Saint Pétersbourg a été bénéfique. Un géant russe a décidé d’investir dans le dessalement de...

La Banque mondiale donne un coup de pouce pour Nador West Med

La Banque mondiale va accorder un financement de 250 millions de dollars visant à aider le Maroc à mettre en œuvre son programme de développement de la région économique du...

Le Maroc compte construire une vingtaine de stations de dessalement d’eau de mer

Face à la demande croissante en eau et à sa rareté dans certaines régions, le Maroc a eu recours au dessalement de l’eau de mer. Plusieurs projets ont été initiés à cet effet...

Maroc, premier pays de l’Afrique du Nord à investir dans le dessalement de l’eau

Le Maroc devance l’Algérie dans le classement des 9 pays ayant investi le plus dans le dessalement de l’eau dans la région MENA.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd Al-Adha : le Maroc a encore importé des bovins de l’étranger

En prévision de l’Aïd Al-Adha, prévu au Maroc vers le 29 juin prochain, le nombre d’importations d’ovins s’intensifie. Ainsi, quelque 19 500 ovins importés du Portugal sont arrivés au port de Jorf Lasfar, dans la région d’El Jadida.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Maroc : le hammam, un plaisir de plus en plus cher

Face à la sécheresse, les autorités marocaines ont décidé de frapper fort. Depuis le mois dernier, les stations de lavage et les bains, traditionnels et modernes, sont contraints de fermer trois jours par semaine. Une décision qui fait grincer des...

Les souks marocains vont être renovés

Compte tenu du rôle essentiel que jouent les souks hebdomadaires dans le développement socio-économique, le ministre de l’Agriculture a annoncé travailler pour la rénovation de ces espaces.

Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à 2030.

La viande consommée par les Marocains dangereuse pour la santé ? un ministre répond

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré du bon état des abattoirs et de la qualité de la viande qui en est issue. Ceci, en réaction aux propos d’un conseiller parlementaire qui a dénoncé l’absence de maintenance des équipements et de...

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Les aviculteurs marocains craignent la grippe aviaire

Le Maroc ne prend pas encore des mesures pour contrer l’entrée sur son territoire de la grippe aviaire qui sévit actuellement en Europe et dans la sous-région. Cette attitude des autorités inquiète les éleveurs de volailles qui ont une nouvelle fois...

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...