Dessalement d’eau de mer : le Maroc mise sur le nucléaire

31 août 2023 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Lors du dernier sommet Russie-Afrique à Saint-Pétersbourg, l’entreprise marocaine Water and Energy Solutions a trouvé un accord avec le géant nucléaire russe Rosatom. L’objectif ? Construire des stations de dessalement d’eau de mer propulsées par l’énergie nucléaire, grâce à l’emploi de petits réacteurs modulaires (SMR).

Face à une situation hydrique critique, le Maroc, avec ses 600 mètres cubes d’eau par habitant et par an, flirte avec le seuil de « pénurie extrême en eau » fixé par l’ONU, rappelle le journal Le Monde.

A lire : Dessalement de l’eau de mer : la Russie veut investir au Maroc

Bien que disposant d’une dizaine de stations de dessalement fonctionnant à l’énergie fossile et renouvelable, le Maroc aspire à produire 1 milliard de mètres cubes d’eau dessalée d’ici 2030, couvrant ainsi la moitié de ses besoins en eau potable. Et quoi de mieux que la Russie, pionnière dans le dessalement nucléaire depuis 1973, pour accompagner cette transition ?

Concernant la matière première, l’uranium, le Maroc pourrait se servir localement. En effet, ses réserves de phosphate recèlent près de 6,9 millions de tonnes d’uranium, la plus grande concentration mondiale de ce minerai, bien que son extraction reste compliquée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - Eau - Energie

Aller plus loin

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé...

La France propose ses centrales nucélaires au Maroc

Dans le cadre du réchauffement de leurs relations après une longue période de crise, le Maroc et la France envisagent de renforcer leur coopération dans le domaine du nucléaire.

Dessalement de l’eau de mer : la Russie veut investir au Maroc

La participation du Maroc au deuxième Sommet et forum économique Russie-Afrique à Saint Pétersbourg a été bénéfique. Un géant russe a décidé d’investir dans le dessalement de...

Le Maroc adopte le nucléaire avec l’aide de Moscou

Le Maroc pourrait se doter de centrales nucléaires en un temps record avec l’aide de la Russie et devenir l’un des producteurs mondiaux d’énergie nucléaire. C’est du moins ce...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Le Maroc va investir 90 milliards de dirhams dans l’hydrogène vert d’ici 2030

Le roi Mohammed VI a donné des instructions pour accélérer la mise en œuvre de la feuille de route nationale de production d’hydrogène vert et de ses dérivés. C’était lors de la réunion de travail sur les énergies renouvelables qu’il a présidée mardi...

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...

Shell fournira du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au Maroc via le Gazoduc Maghreb-Europe

Un contrat prévoyant l’approvisionnement de 0,5 milliard de mètres cubes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par an vient d’être signé entre Shell International Trading Middle East Limited FZE et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Un important gisement de cuivre découvert au Maroc

Un important gisement de cuivre vient d’être découvert par la société minière marocaine Red Rock Mining, spécialisée dans la recherche et l’exploitation de gisements de cuivre et soutenue par des investissements étrangers.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Total accusé de servir du mauvais carburant aux Marocains

Une députée du Parti authenticité et modernité (PAM) vient d’interpeller la ministre de la Transition énergétique sur la qualité du carburant servi dans certaines stations-service marocaines ces dernières semaines.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.