Maroc, premier pays de l’Afrique du Nord à investir dans le dessalement de l’eau

19 avril 2023 - 00h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc devance l’Algérie dans le classement des 9 pays ayant investi le plus dans le dessalement de l’eau dans la région MENA.

La région MENA représente, à elle seule, environ 48 % de la production mondiale quotidienne d’eau dessalée, précise le rapport de BNC Intelligence de 2023. Le montant total investi actuellement dans la région MENA en projets de dessalement de l’eau s’élève à 39,3 milliards de dollars. Au niveau de la région MENA, le Maroc occupe la 6ᵉ place avec un total de 2,37 milliards de dollars investis devant la Tunisie (0,95 milliard), l’Algérie (0,21 milliard) et le Koweït (0,13 milliard). Avec 14,58 milliards de dollars investis, l’Arabie saoudite arrive en tête du classement. Elle est suivie par les Émirats arabes unis (10,28 milliards de dollars de projets) et la Jordanie. Viennent ensuite l’Égypte et Oman. Au niveau de l’Afrique du Nord, le Maroc est le premier pays de l’Afrique du Nord à investir dans le dessalement de l’eau, avec un total de 2,37 milliards de dollars investis.

À lire : Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Pour rappel, le Maroc a lancé ou est en passe de lancer 5 grands projets retenus dans cette nouvelle stratégie d’usines de dessalement dans la région du Grand Casablanca, la région d’Agadir, l’Oriental, et le Sahara à travers deux stations à Laâyoune et Dakhla.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Algérie - Classement

Aller plus loin

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé...

Tanger aura sa station de dessalement d’eau de mer

Pour faire face au manque cruel d’eau, la ville de Tanger vient d’adopter un projet de construction d’une station de dessalement de l’eau de mer.

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la...

La France propose ses centrales nucélaires au Maroc

Dans le cadre du réchauffement de leurs relations après une longue période de crise, le Maroc et la France envisagent de renforcer leur coopération dans le domaine du nucléaire.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Le groupe Thalès renforce sa présence au Maroc, près de 150 emplois à terme

Le groupe français Thalès, spécialiste mondial de cybersécurité, va renforcer sa présence au Maroc à travers un nouvel investissement d’une valeur de plus de 350 millions de dirhams dédié au secteur de l’outsourcing.

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Le Palace de La Mamounia change de mains

Le géant mondial du phosphate, OCP, est devenu l’actionnaire majoritaire de l’hôtel La Mamounia à la suite de la cession par l’État de sa part dans l’établissement. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la politique de désinvestissement des actifs...

Le Maroc facilite encore plus la création d’entreprise

Le gouvernement marocain a franchi un pas important vers la simplification des démarches administratives pour les entrepreneurs. Jeudi 30 mars, le Conseil de gouvernement a approuvé un projet de décret fixant les modalités et les procédures de création...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...