Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

22 janvier 2023 - 11h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à 2030.

L’annonce a été faite au parlement par le ministre de l’Équipement et de l’eau, Nizar Baraka, précisant que ces stations seront construites à Casablanca, El Jadida et Safi. Disposant actuellement de 9 stations de dessalement de l’eau de mer opérationnelles ou en cours de réalisation, d’une capacité de 147 millions de mètres cubes par an, le Maroc va entamer l’édification de nouvelles stations pour assurer au minimum 50% des besoins en eau potable grâce au dessalement, a-t-il précisé.

Prévue en deux phases, la station de Casablanca sera dotée d’une capacité de production de 548 000 m³ par jour, soit 200 millions de m³ par an, selon le ministre. « La première sera achevée en juin 2026, alors que la seconde est prévue pour 2030 et portera le traitement des eaux salées à 300 millions de m³ par an », a précisé le ministre. Ce méga projet permettra de fournir de l’eau dessalée pour l’irrigation de 5 000 ha couvrant le Grand Casablanca, Berrechid-Settat et El Jadida-Azemmour.

A lire : Acciona propose 30 millions d’euros pour racheter l’usine de dessalement d’Agadir

D’après le ministre, il sera également lancé cette année, les travaux de construction des stations de dessalement de Safi d’une capacité de production de 86. 400 m³/jour et d’El Jadida d’une capacité de 25 millions de m³/an, soit 75 800 m³/jour. A cela s’ajoute la station de dessalement de l’Oriental. Ce projet, qui se trouve encore en phase d’étude, prévoit une capacité de traitement 100 millions de m³ pouvant être étendue à 200 millions de m³ et une enveloppe de plus de 1,3 milliard de dirhams.

Sujets associés : Eau - Sécheresse au Maroc - Investissement

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Trois entreprises espagnoles présélectionnées pour la construction de l’usine de dessalement de Casablanca

Les sociétés espagnoles Acciona, Abengoa et Lantania font partie des trois groupes qui ont été présélectionnés pour la construction d’une grande usine de dessalement dans la région de...

Le Maroc veut construire une vingtaine d’usines de dessalement d’eau de mer

Le Maroc prévoit d’installer une vingtaine d’usines de dessalement d’ici 2030 pour faire face aux problèmes liés au manque d’eau, a annoncé le ministre de l’Équipement et de l’Eau,...

Acciona propose 30 millions d’euros pour racheter l’usine de dessalement d’Agadir

Acciona a soumis une offre pour racheter l’usine de dessalement d’Agadir au Maroc. Le géant danois Arnold Peter Møller et Técnicas Reunidas ont aussi manifesté leur intérêt pour...

Tanger aura sa station de dessalement d’eau de mer

Pour faire face au manque cruel d’eau, la ville de Tanger vient d’adopter un projet de construction d’une station de dessalement de l’eau de...

Nous vous recommandons

Eau

Le Maroc va-t-il augmenter le prix de l’eau ?

Pour pallier la pénurie d’eau imminente au Maroc, la Commission spéciale pour le modèle de développement (CSMD) suggère aux autorités marocaines d’augmenter le prix de l’eau potable afin d’en réduire la...

Le Maroc prévoit la construction d’une cinquantaine de barrages

Les autorités marocaines réfléchissent à une alternative pour contourner le manque d’eau souvent généré par la sécheresse.

Une station de dessalement géante construite à Casablanca

Le Plan national de l’eau intègre l’installation de stations de dessalement d’eau de mer dans plusieurs villes dont Casablanca où seront produits 300 millions de mètres cubes d’eau par an dès 2027.

Cannabis : des Kurdes et Syriens très demandés dans le nord du Maroc

Les cultivateurs du Nord du Maroc, région par excellence de la culture du cannabis, sollicitent l’expertise des Syriens et des Kurdes pour réaliser des forages de puits à des coûts réduits et dans des délais...

Maroc : les prix à la production en hausse en février

Pour le compte du mois de février 2021, l’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage de pétrole » a connu une augmentation de 0,3 %. C’est ce qui ressort des informations publiées par le Haut Commissariat au...

Sécheresse au Maroc

Maroc : baisse de 67% de la campagne céréalière 2021-2022

La campagne agricole 2021/2022 clôture sur une production céréalière 34 Millions de quintaux, contre 103,2 MQX obtenus, un an auparavant, soit une baisse de 67 %, selon le ministère de l’Agriculture.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Le Maroc connaît sa pire sécheresse depuis 30 ans

Le Maroc connait sa pire sécheresse depuis plus de 30 ans, qualifiée d’« exceptionnelle par son intensité, son ampleur et sa durée », par le Professeur Mohamed Mastere, enseignant à l’Université Mohammed V de...

Sécheresse au Maroc : interdiction de nettoyage des places publiques à l’eau

Pour faire face à la problématique de détresse hydrique qui menace le Maroc, le gouvernement a demandé aux autorités locales de prendre des mesures urgentes, pour garantir une gestion rationnelle des ressources en eau...

Maroc : augmentation de la production nationale d’olives malgré la sécheresse

Une forte hausse de la production d’olives a été enregistrée au Maroc durant la campagne agricole 2021-2022. Elle est estimée à près de 2 millions de tonnes, soit une augmentation de 21 % par rapport à l’année...

Investissement

Winvestnet fait du Maroc un hub régional d’investissement

La plateforme d’investissement Winvestnet Ltd du Marocain Réda Rami dont le siège social est à Hong Kong a lancé, au Maroc, un fonds d’investissement panafricain de 2 milliards de dollars, ainsi qu’une plateforme de Trade...

Investissement public au Maroc : 230 MMDH en 2021

Pour le compte de cette année 2021, le volume d’investissement public au Maroc est estimé à 230 milliards de dirhams. C’est la conclusion du rapport sur le bilan de l’action du gouvernement 2017-2021.

Maroc : la deuxième édition du Maghrib Belgium lancée

Le Maroc a procédé lundi, au lancement, dans la ville d’Anvers, de la deuxième édition du programme «  Maghrib Belgium impulse  » (MBI), programme conçu pour inciter les MRE de Belgique à s’intéresser aux opportunités d’affaires dans les régions...

Le parlement marocain alimenté à l’énergie solaire

Le siège de la Chambre des représentants à Rabat est désormais alimenté au tiers de sa consommation électrique par l’énergie solaire. Une initiative qu’il faut saluer.

Maroc : hausse significative des financements de l’AFD

En 2021, l’Agence française de développement, (AFD), a investi plus de 610 millions d’euros, pour financer des projets structurants, confirmant ainsi son accompagnement aux réformes engagées par le...