Le Maroc veut construire une vingtaine d’usines de dessalement d’eau de mer

19 mai 2022 - 15h00 - Ecrit par : A.P

Le Maroc prévoit d’installer une vingtaine d’usines de dessalement d’ici 2030 pour faire face aux problèmes liés au manque d’eau, a annoncé le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka.

Le Maroc prend des mesures urgentes et innovantes pour éviter à l’avenir une pénurie d’eau, comme celle de l’année dernière, la pire qu’ait connu le royaume au cours des trois dernières décennies. Cette vingtaine d’usines de dessalement d’eau de mer viendra s’ajouter aux neuf usines déjà existantes, a indiqué Nizar Baraka.

Le Maroc veut lutter contre les changements climatiques dont les effets se sont fait sentir lors de la dernière sécheresse. La proximité avec le Sahara, ajoutée à la croissance démographique, expliquent la pénurie d’eau enregistrée en début d’année, explique le ministre, précisant que le quota d’eau par Marocain est de seulement 645 mètres cubes alors qu’il était de 3 500 mètres cubes dans les années 1960.

À lire : Le Maroc compte construire une vingtaine de stations de dessalement d’eau de mer

Le Maroc va également investir dans le traitement des eaux usées qui peuvent être utilisés pour l’agriculture, a ajouté Baraka qui prévoit de traiter un milliard de mètres cubes d’eaux usées, ce qui permettra d’augmenter de façon significative les 70 millions de mètres cubes actuellement disponibles.

Le Maroc a déjà lancé la construction d’une usine de dessalement sur un site près d’Agadir. Elle sera la plus grande au monde et sera destinée à la consommation et à l’irrigation. Le gouvernement marocain a déjà mobilisé plus de 4,41 milliards de dirhams pour sa construction. Les travaux ont été confiés à la société espagnole Abengoa qui en assurera ensuite la gestion pendant 27 ans.

Tags : Eau - Energie - Environnement

Aller plus loin

L’usine de dessalement de Laâyoune est prête

La station de dessalement de l’eau de mer installée à Laâyoune dans le cadre du renforcement de l’approvisionnement en eau potable au niveau national, sera bientôt...

La station de dessalement de Chtouka Aït Baha est prête

Depuis le 14 mai, la station de dessalement de Chtouka Aït Baha subit des essais qui vont durer trois mois. Sa mise en service est prévue fin octobre...

L’espagnol Abengoa se désengage de l’usine de dessalement d’Agadir

La société espagnole Abengoa, basée à Séville, a décidé de céder 51 % des parts qu’elle détient dans la société concessionnaire qui exploite l’usine de dessalement à Agadir au...

Durcissement des contrôles de stations de lavage de voitures à Rabat et Salé

Suite aux dernières directives du ministère de l’Intérieur, une lutte implacable contre le gaspillage de l’eau se mène pour faire face au stress hydrique causé par la sécheresse que...

Nous vous recommandons

Plus de 70% des Français sont pour l’interdiction du burkini à la piscine

Alors que la question d’interdire ou non le port du burkini dans les piscines divise les parlementaires, un sondage révèle que sept Français sur dix sont pour l’interdiction.

Fil textile : le Mexique lâche la Chine pour le Maroc

Le fil marocain est très demandé par les entrepreneurs du secteur textile mexicain, spécialisés dans la fabrication des pulls, qui font face à une pénurie de fil du fait de la situation en Chine, leur principal...

Un anniversaire de stars à Marrakech

Le designer Fabio Encinar a fêté son anniversaire le week-end dernier à Marrakech, entouré de ses meilleurs clients et amis.

La Russie ne veut plus tenir le sommet russo-arabe à Marrakech

La Russie prévoit d’organiser le sommet russo-arabe au Caire, au lieu de Marrakech où il devrait se tenir depuis novembre 2020.

Les réservations en berne pour le Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les agences de voyages enregistrent une très forte demande pour les vacances d’été. Mais les tendances ne sont pas identiques quant aux réservations pour le...

L’Algérie exige la « démilitarisation » du poste frontalier de Guerguerat

L’Algérie a salué avec « intérêt » la nomination de Staffan De Mistura au poste d’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental. Elle exige d’ores et déjà le retrait des forces marocaines du poste frontalier de...

Les non-dits du changement de la position de l’Espagne sur le Sahara

En changeant sa position sur le Sahara, l’Espagne a réussi à réchauffer ses relations avec le Maroc, mais s’est mise à dos l’Algérie qui lui fournit du gaz naturel. Outre les raisons officielles évoquées, il y a une autre qui explique la nouvelle posture de...

L’Espagne cherche-t-elle à éviter une nouvelle crise avec le Maroc ?

L’Espagne continue de jouer l’apaisement avec le Maroc. Il a été interdit à des journalistes de la chaine publique espagnole TVE de participer à un voyage professionnel aux camps de Tindouf, au cours duquel des confrères d’autres médias devront interviewer...

La construction de l’autoroute Tit Mellil-Berrechid lancée

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) annonce le lancement de l’appel d’offres relatif à la première phase du projet de Construction de l’autoroute Tit Mellil-Berrechid. Publié le 1ᵉʳ juillet 2021, cet appel d’offres concerne le projet de...

Opel : les employés allemands craignent une délocalisation au Maroc

La probable délocalisation de la production au Maroc, le chômage partiel et la pénurie de semi-conducteurs ont poussé les salariés d’Opel, détenu aujourd’hui par PSA, à organiser une journée d’action et de manifestation sur les sites du constructeur en...