Tanger aura sa station de dessalement d’eau de mer

6 octobre 2022 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Pour faire face au manque cruel d’eau, la ville de Tanger vient d’adopter un projet de construction d’une station de dessalement de l’eau de mer.

Une convention de partenariat a été signée en ce sens entre le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Équipement et de l’eau, le Conseil régional de Tanger et l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos (ABHL) pour la réalisation de l’étude du projet de construction d’une station de dessalement de l’eau de mer. Le but est de favoriser « la relance économique et réaliser un développement durable et équilibré ».

À lire : Tanger va manquer d’eau

Et cela passe par la mise en place d’une « stratégie bien définie pour relever les défis liés à la gestion de la demande croissante en eau, au retour cyclique des périodes de sécheresse, à l’amenuisement des réserves des nappes phréatiques et au gaspillage inconsidéré de cette ressource vitale », affirme-t-on.

À lire : Maroc : les problèmes de la pénurie d’eau, un véritable casse-tête

Doté d’une enveloppe budgétaire de 22 millions de dirhams (MDH), l’étude sera réalisée entre 2023 et 2024, et un comité de suivi a été mis sur pied et devra régulièrement élaborer des rapports sur l’état d’avancement de la mission.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Eau - Environnement - Sécheresse au Maroc

Aller plus loin

Tanger réclame une troisième station de dessalement des eaux usées

L’Observatoire pour la protection de l’environnement et des monuments historiques de Tanger et plusieurs associations de la société civile de la ville, ont lancé une pétition...

Tanger va manquer d’eau

La région de Tanger s’apprête à faire face à une pénurie d’eau. Les prévisions annoncent un déficit des réserves d’eau dans les barrages pour l’été 2020 au niveau de Tanger,...

Maroc : les problèmes de la pénurie d’eau, un véritable casse-tête

Le Maroc est confronté à un phénomène de pénurie d’eau. Pour tenter de régler cette problématique, le royaume devra adapter ses réponses aux changements climatiques.

Dessalement de l’eau de mer : la Russie veut investir au Maroc

La participation du Maroc au deuxième Sommet et forum économique Russie-Afrique à Saint Pétersbourg a été bénéfique. Un géant russe a décidé d’investir dans le dessalement de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Des chercheurs marocains révolutionnent l’isolation des habitations

Des chercheurs marocains des Universités Moulay-Ismail de Meknès et de Rabat ont développé une nouvelle méthode d’isolation des habitations. Celle-ci est écologique et surtout économique.

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.