Face à la crise de l’eau, le Maroc prend des mesures urgentes

22 août 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le déficit en eau potable préoccupe le ministre de l’Équipement et de l’Eau, qui a présidé en fin de semaine dernière la réunion du Comité national chargé du suivi de la situation de l’eau.

Il s’agit pour les participants à cette réunion de faire l’état des lieux et de prendre les mesures qui s’imposent pour faire face à la situation. Le Maroc vit cette année l’une des pires sécheresses enregistrées depuis 30 ans. En milieu urbain comme rural, l’eau se fait rare et la situation préoccupe les citoyens ainsi que les autorités.

À lire : Le Maroc parmi les pays les plus touchés par la pénurie d’eau d’ici 2040

Pour soulager les régions du Maroc les plus touchées, le gouvernement avait pris une batterie de mesures, mais elles semblent insuffisantes pour juguler la crise. Ainsi, lors de la réunion du Comité national chargé du suivi de la situation de l’eau, plusieurs mesures supplémentaires ont été prises. Des camions citernes ont été réquisitionnés afin de fournir de l’eau potable à plus de 2,7 millions de personnes en milieu rural. Il sera également procédé au dessalement et à la déminéralisation des eaux saumâtres des aquifères pour soulager les populations qui se trouvent dans les zones déficitaires.

Sujets associés : Eau - Nizar Baraka - Ministère de l’Equipement et du Transport

Aller plus loin

Maroc : voici les principales mesures prises pour éviter les pénuries d’eau

Pour faire face à la pénurie d’eau, le gouvernement a demandé aux autorités locales et régionales de prendre des mesures urgentes pour réduire le gaspillage de l’eau, voire de...

Le Maroc connaît sa pire sécheresse depuis 30 ans

Depuis environ trente ans, le Maroc fait face à une rareté des pluies, occasionnant de nombreux dégâts, surtout dans le monde agricole, a relevé l’agence de presse américaine du...

Tanger aura sa station de dessalement d’eau de mer

Pour faire face au manque cruel d’eau, la ville de Tanger vient d’adopter un projet de construction d’une station de dessalement de l’eau de mer.

Maroc : les problèmes de la pénurie d’eau, un véritable casse-tête

Le Maroc est confronté à un phénomène de pénurie d’eau. Pour tenter de régler cette problématique, le royaume devra adapter ses réponses aux changements climatiques.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ultimatum pour Veolia au Maroc après la fusion avec Suez

Au Maroc, Veolia, géant français de l’eau et de la gestion des déchets, est dans de sales draps. À l’origine de ses ennuis, la cession de la Lyonnaise des eaux de Casablanca (Lydec), ex-filiale marocaine de Suez chargée de la distribution d’eau et...

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Pénurie d’eau : le Maroc bénéficie d’un projet européen

Pour prévenir la pénurie d’eau en temps de sécheresse dans les pays du bassin méditerranéen, dont le Maroc, le projet « Elargissement inclusif des actions de restauration des agroécosystèmes méditerranéens » (REACT4MED) a été miss en place.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Maroc : la fermeture des hammams fait des malheureux

La Fédération nationale des associations des propriétaires et exploitants des bains traditionnels au Maroc a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, l’invitant à reconsidérer la décision de fermeture des hammams trois jours...

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Une belle innovation sauve des villages marocains des pénuries d’eau

Au Maroc, la mise en œuvre d’un projet novateur permet aux villages situés dans le sud-ouest du pays de s’approvisionner en eau potable. De quoi amoindrir voire mettre fin à une difficulté majeure des populations qui souffrent chaque année des pénuries...