Rabat porte plainte contre les gaspilleurs d’eau

10 août 2022 - 20h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le non-respect des mesures prises contre le gaspillage d’eau par ces temps de forte pénurie, peut coûter cher. A Rabat, plusieurs citoyens ayant boycotté ces mesures devront faire face aux conséquences.

À lire  : Maroc : voici les principales mesures prises pour éviter les pénuries d’eau

Pour la plupart de ces personnes mises en cause, il s’agit de l’utilisation des tuyaux pour laver les vitrines et arroser les plantes des cafés, alors les instructions avaient été données pour que l’eau soit utilisée de manière rationnelle. D’après Assabah, de nombreux cafés de la capitale risquent de payer des amendes allant jusqu’à 50 000 dirhams.

À lire  : Sécheresse au Maroc : interdiction de nettoyage des places publiques à l’eau

Bonne nouvelle tout de même pour les stations de lavage de voitures de Rabat qui ne figurent pas sur la liste soumise à la justice. Le quotidien arabophone souligne qu’elles sont autorisées à leurs propres puits, même si en avril dernier, plusieurs d’entre elles avaient nié en disposer.

À lire  : Le Maroc vit sa pire sécheresse depuis 30 ans

Casablanca s’apprête également à emboiter le pas à Rabat en matière de sanctions contre le gaspillage d’eau. La maire Nabila Rmili avait déjà annoncé au début du mois d’août les couleurs, en relevant que l’arrosage des espaces verts publics et privés, le lavage des véhicules et le nettoyage des rues avec de l’eau propre sont passibles de sanctions.

Sujets associés : Procès - Rabat - Eau

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : voici les principales mesures prises pour éviter les pénuries d’eau

Pour faire face à la pénurie d’eau, le gouvernement a demandé aux autorités locales et régionales de prendre des mesures urgentes pour réduire le gaspillage de l’eau, voire de...

La Niña, cause probable de la sécheresse au Maroc

La grave sécheresse qui sévit depuis plusieurs mois en Espagne et au Maroc serait due au phénomène de la Niña.

Marrakech : les autorités veulent éviter une pénurie d’eau

La sécheresse sévit dans la région de Marrakech-Safi. Pour remédier à la situation et éviter une rupture de l’approvisionnement en eau, les autorités s’engagent à mobiliser en...

Des villes marocaines font état de risques de coupure d’eau

Malgré les mesures drastiques, certaines régions marocaines font face à une pénurie sévère d’eau. C’est le cas, par exemple, des provinces d’El Jadida et de Sidi Bennour. Ainsi, la...

Nous vous recommandons

Procès

Espagne : procès du « chef » du trafic de haschich marocain dans le détroit

Le procès de Jesus Heredia Heredia, alias « El Pantoja », l’un des principaux chefs du trafic de haschich marocain dans le détroit, s’ouvre cette semaine au siège de la section de la Cour provinciale de Cadix à Algésiras. Le parquet a requis contre lui 13 ...

Corruption au Maroc : 9 ans de prison pour un ex-député

Poursuivi pour corruption et détournement de fonds, un ancien parlementaire a écopé de 9 ans de prison ferme, assortie d’une amende de 500 000 dirhams et à la confiscation de ses biens. Ses complices ont été également condamnés à de lourdes peines privatives...

Brahim K., un jeune radicalisé qui inquiète la France

Le profil de Brahim K., un jeune maroco-tunisien radicalisé, inquiète les enquêteurs français. Il sera arrêté le 7 septembre dernier, veille du procès des attentats du 13 novembre 2015.

Le procès du journaliste marocain Omar Radi renvoyé au 27 avril

A peine ouvert, la cour d’appel de Casablanca a suspendu et renvoyé au 27 avril le procès du journaliste Omar Radi poursuivi pour « viol » et espionnage, et en prison depuis fin juillet 2020.

Spoliation immobilière à Casablanca : les vrais propriétaires ont enfin obtenu justice

Après 12 ans de procédure judiciaire, l’affaire Brissot, l’un des plus célèbres cas de spoliation foncière au Maroc, a connu son épilogue au début du mois de mars. Les principaux mis en cause, à savoir le gardien de la villa et le promoteur véreux ainsi que...

Rabat

Coincé depuis 128 jours sur un parking, il pourra enfin repartir au Maroc

Confiné sur le parking du centre commercial Leclerc de Sedan, près de Bouillon, depuis le 16 mars à cause de son camion en panne, Denis Ray, 70 ans, pourra enfin rallier le Maroc. En attendant la réouverture des frontières marocaines, il se rendra chez sa...

Du nouveau pour la deuxième autoroute Casablanca-Rabat

Les choses se précisent pour l’exécution de la deuxième autoroute Casablanca-Rabat, visant à palier la congestion prévisible de l’autoroute existante. Autoroutes du Maroc (ADM) vient de lancer un appel...

Durcissement des contrôles de stations de lavage de voitures à Rabat et Salé

Suite aux dernières directives du ministère de l’Intérieur, une lutte implacable contre le gaspillage de l’eau se mène pour faire face au stress hydrique causé par la sécheresse que traverse le Maroc. Déjà plusieurs garages de lavage de voitures fermés à Salé...

Incidents FAR-MAS : 70 personnes en prison

70 individus ont été placés en détention suite aux actes d’extrême violence ayant fait 103 blessés parmi les forces de l’ordre et de nombreux dégâts matériels, suite au match qui a opposé les équipes des FAR et le...

Le zoo de Rabat présente les lionceux de l’Atlas (vidéo)

Il y a environ quatre mois, le Jardin zoologique de Rabat a vu la naissance de cinq nouveaux lionceaux de l’Atlas, appartenant à une espèce éteinte à l’état sauvage. Ils s’ajoutent aux 29 lions qui vivent déjà sur les 25 hectares de cet...

Eau

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau...

Le Maroc veut construire une vingtaine d’usines de dessalement d’eau de mer

Le Maroc prévoit d’installer une vingtaine d’usines de dessalement d’ici 2030 pour faire face aux problèmes liés au manque d’eau, a annoncé le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka.

Maroc : mauvaise surprise pour ceux qui aiment les hammams

Les propriétaires des hammams veulent participer à la campagne de rationalisation de l’eau lancée par le gouvernement, en suggérant de réduire désormais la durée du bain à une heure pour les hommes et une heure et demie pour les...

L’eau minérale "Sidi Harazem" contaminée

Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé affirme que l’eau minérale de "Sidi Harazem" dont la production avait été suspendue est contaminée. C’est ce que révèlent des tests de laboratoire effectués sur des...

Le Maroc prévoit la construction d’une cinquantaine de barrages

Les autorités marocaines réfléchissent à une alternative pour contourner le manque d’eau souvent généré par la sécheresse.