Maroc : voici les principales mesures prises pour éviter les pénuries d’eau

24 juillet 2022 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Pour faire face à la pénurie d’eau, le gouvernement a demandé aux autorités locales et régionales de prendre des mesures urgentes pour réduire le gaspillage de l’eau, voire de rationner sa consommation.

Le taux de remplissage des barrages du Maroc est très faible au niveau de la majorité des bassins hydrauliques et la productivité des ressources en eau souterraine est très insuffisante, a alerté le ministère de l’Intérieur dans une note adressée à l’ensemble des walis des régions et gouverneurs des préfectures, des provinces et des préfectures d’arrondissement.

Face à cette situation, ces responsables ont été invités à instruire leurs services concernés afin de mettre en œuvre les actions nécessaires à une gestion rationnelle des ressources en eau et garantir l’approvisionnement en eau potable de la population.

A lire : Marrakech : les autorités veulent éviter une pénurie d’eau

Entre autres actions urgentes, le document précise : l’application de restrictions sur les débits d’eau distribués aux usagers et l’interdiction de l’arrosage des espaces verts et des golfs à partir des eaux conventionnelles (eau potable, eau de surface ou eau souterraine). Les services régionaux doivent interdire le lavage sur les voies et places publiques par de l’eau potable.

L’Intérieur exige également le remplissage des piscines publiques et privées une fois par an. Ces piscines doivent être équipées par un système de recyclage. A cela s’ajoutent l’interdiction de l’usage de l’eau potable pour le lavage des véhicules et engins et celle des prélèvements illicites d’eau au niveau des forages, des puits, des sources, des cours d’eau et des canaux de transport de l’eau.

Sujets associés : Sécheresse au Maroc - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Sécheresse au Maroc : appel à arrêter la culture de l’avocat et de la pastèque

En cette période de sécheresse sévère et de risque de stress hydrique au Maroc, le mouvement Maroc environnement 2050 demande « l’arrêt immédiat » de la culture de certains fruits...

Maroc : elle transforme le brouillard en eau potable

Au Maroc, une femme a développé une idée pour le moins brillante pour éviter des pénuries d’eau dans une région du royaume touchée par des sécheresses à...

Le Maroc parmi les pays les plus touchés par la pénurie d’eau d’ici 2040

Le Maroc est l’un des pays les plus touchés par le changement climatique. Dans moins de 20 ans, le pays connaîtra une pénurie d’eau d’intensité...

Rabat porte plainte contre les gaspilleurs d’eau

Le non-respect des mesures prises contre le gaspillage d’eau par ces temps de forte pénurie, peut coûter cher. A Rabat, plusieurs citoyens ayant boycotté ces mesures devront faire...

Nous vous recommandons

Sécheresse au Maroc

Le Maroc va-t-il rationner l’eau ?

Malgré les nombreuses dispositions prises par les autorités, le Maroc ne pourra pas échapper à un stress hydrique aigu. La disponibilité d’eau est bien en dessous du seuil mondial en raison de la sécheresse.

Le Maroc a battu des records de chaleur en 2021

Le Maroc figure sur la liste des pays qui ont battu ou égalé des records de chaleur en 2021, selon les données compilées depuis 1992 par un climatologue espagnol.

Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à...

Rabat : des chiens renifleurs détectent les fuites d’eau

Du nouveau au Maroc. Des chiens renifleurs sont utilisés pour détecter les fuites sur les réseaux d’eau à Rabat-Salé et Skhirat-Témara. L’expérimentation est menée dans la région par une entreprise française cynotechnique. Objectif : préserver la ressource en...

Le Maroc interdit la culture de la pastèque rouge à cause de la sécheresse

Face à la sécheresse qui sévit cette année au Maroc, le gouvernement a décidé d’interdire la culture de la pastèque rouge, un fruit qui contribuerait fortement au stress hydrique observé dans sud-est du...

Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Maroc : le transport intervilles des dépouilles à nouveau autorisé

Le déconfinement progressif continue au Maroc. Le transport mortuaire entre les villes, interdit pendant l’état d’urgence sanitaire est à nouveau autorisé.

Maroc : le délai d’inscription sur les listes électorales expire fin décembre

Les Marocains ont jusqu’à la fin du mois de décembre pour soumettre leur demande d’inscription pour la révision annuelle des listes électorales générales. L’annonce a été faite par le ministre de l’Intérieur dans un...

Maroc : une « liste des vieux » aux prochaines élections ?

À l’instar des listes dédiées aux femmes et aux jeunes, il faut une liste des « vieux » pensent certains partis politiques. Là-dessus, le ministère marocain de l’Intérieur émet des réserves.

Maroc : suspension d’un agent d’autorité pour détournement d’aides alimentaires

Le ministère de l’Intérieur a indiqué lundi, qu’un agent d’autorité a été suspendu de ses fonctions pour son implication dans une affaire de détournement d’aides alimentaires. Il aurait commis cette infraction à des fins de consommation...

Elections 2021 au Maroc : Laftit à l’épreuve de la coalition gouvernementale

En vue de poursuivre les concertations sur les préparatifs des élections de 2021 au Maroc, le ministre de l’Intérieur va rencontrer, la semaine prochaine, les partis politiques. Une rencontre d’autant plus nécessaire que l’entente peine à se faire dans...