Recherche

Non, il n’y aura pas de cours d’arabe en France

© Copyright : DR

8 septembre 2014 - 12h46 - Monde

Depuis sa nomination au ministère de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem est la cible de la droite, l’extrême droite et parfois même de la gauche. Après ses origines, sa religion et même sa fausse carte d’identité, voilà qu’un nouveau document est diffusé depuis samedi sur la mise en place de cours d’arabe dans les écoles françaises.

Personne ne peut nier que l’extrême droite est ... extrêmement présente sur le net et plus généralement sur les réseaux sociaux. Il suffit qu’un article « un peu moins positif » sur la communauté marocaine soit publié sur Bladi.net pour que celui-ci soit repris sur la galaxie proche du Front national.

Ce week-end donc, c’est la diffusion via Twitter d’une nouvelle circulaire du ministère de l’Education sur la prétendue mise en place d’un cours d’arabe comme activité périscolaire qui fait du bruit. Elle informe les maires qu’un conseiller de la Direction des services départementaux de l’Education nationale passera dans leur commune pour leur proposer « une heure hebdomadaire consacrée à la découverte de la langue arabe » pour « gommer les barrières linguistiques que pourraient inévitablement rencontrer nos enfants dans un proche avenir ».

Sauf que le document n’a jamais été signé ni publié par le ministère de l’Education nationale, qui a décidé de porter plainte pour « usurpation » et le fera à chaque fois qu’il y aura diffusion de ce type de documents.

Pour en revenir aux cours d’arabe (cours de langue et de culture), il en existe bel et bien en France. Ces cours sont proposés dans certaines écoles européennes et entièrement pris en charge (salaires et professeurs) par les autorités marocaines.

Mots clés: France , Racisme , Education , Najat Vallaud-Belkacem

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact