Maroc : de la cocaïne saisie à bord d’un navire étranger

17 janvier 2021 - 06h00 - Monde - Ecrit par : I.L

Une grande quantité de cocaïne a été saisie à bord d’un navire étranger arraisonné, ce samedi, au large de « cap Spartel », dans le nord du Maroc.

Tout est parti de l’appel du capitaine asiatique d’un navire portugais de transport de marchandises, rapporte Hespress. Il a fait part de ses soupçons au sujet du contenu d’un conteneur à bord du navire. L’intervention rapide des garde-côtes marocains a permis d’interpeller le navire et de le forcer à accoster.

Par ailleurs, une perquisition plus approfondie a été menée sur instructions du Parquet et a permis de découvrir des quantités supplémentaires de drogues. Pour l’heure, aucune information n’a été communiquée sur la quantité de cocaïne saisie.

Parti du Brésil, le navire devait faire escale dans un port néerlandais, avant d’accoster en Allemagne avec le conteneur rempli de drogues.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - Pays-Bas - Drogues - Brésil

Aller plus loin

Un important trafic de cannabis entre le Maroc et la France démantelé

Les gendarmes de la section de recherches de Clermont-Ferrand et de Grenoble ont démantelé un trafic international de stupéfiants entre le Maroc et la France, via...

Saisie de cocaïne en Argentine, un Marocain arrêté

Les autorités argentines ont intercepté mardi à Buenos Aires plus de 1,5 tonne de cocaïne qui était sur le point d’être acheminée vers l’Europe par voie maritime. Six personnes...

France : l’un des plus gros trafiquants du cannabis marocain à nouveau arrêté

Les enquêteurs de la brigade des stupéfiants de la direction régionale de la police judiciaire de Paris ont réussi à interpeller Sofiane Hambli, 45 ans, l’un des plus gros...

Des trafiquants de drogue marocains interpellés à Malaga

Des agents de la Guardia Civil en coordination avec la police nationale et l’administration fiscale ont démantelé un réseau de trafic de drogue. Sept personnes, principalement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.