Recherche

Noces Royales : le Maroc a signé une page glorieuse de son histoire

© Copyright : DR

15 juillet 2002 - 17h45 - Maroc

Le mariage de SM Le Roi Mohammed VI et SAR La Princesse Lalla Salma continue d’être le principal sujet à la "une" de la presse nationale paraissant ce lundi, qui s’ingénie grâce à des titres significatifs à rapprocher le plus possible son lectorat de l’ambiance festive dans laquelle s’est déroulée cet heureux événement.

Les quotidiens nationaux qui publient des reportages photos sur ces journées mémorables, mettent l’accent sur la profonde signification de la célébration publique du mariage royal, soulignant que le Maroc a signé avec ces moments mémorables, une nouvelle page glorieuse de son histoire.

Mettant en relief l’ambiance de joie et de liesse qui règne au Maroc à l’occasion de la célébration des noces bénies de SM le Roi Mohammed VI, le quotidien L’Opinion, écrit sous le titre "Le mariage de SM le Roi célébré dans la tradition et la modernité : le Maroc en grande fête", que les noces royales ont imprimé, samedi soir pour la deuxième nuit consécutive, une très agréable atmosphère de fête, notamment avec une belle soirée organisée place des Alaouites où la gaieté qui régnait autour de la clique des forces armées royales et d’autres troupes de chants et de danses a largement débordé sur les artères adjacentes.

L’attachement d’un peuple à son Souverain

"Des cortèges piétons ou motorisés se sont improvisés pour sillonner les artères voisines de la place des Alaouites avec concerts de klaxons et chants en chœur, chacun tenant à étaler au mieux la joie de vivre l’événement mémorable, signe éloquent de l’attachement indéfectible de tout un peuple à son souverain et au glorieux Trône alaouite", note le journal.

Même son de cloche au quotidien Aujourd’hui le Maroc qui écrit dans un article intitulé "Les noces d’un peuple" que les noces royales, "auront été un moment privilégié chargé de bonheur et d’émotion et une grande fête que le souverain a tenu à partager jusqu’au bout avec son peuple".

Décrivant l’ambiance à Rabat, le journal note que "la capitale respirait pendant trois jours la joie et le bonheur dans tous ses coins et recoins". Il indique que "sobres sans être excessives, les festivités royales ont donné lieu à des explosions de joie sincères et spontanées".

Lui emboîtant le pas son confrère Libération, note que la ville de Rabat a vécu ces trois derniers jours au rythme de la fête de la célébration du mariage de sa majesté le roi Mohammed VI et de son Altesse royale la Princesse Lalla Salma.

La capitale a brillé de mille feux "à cette illustre et impériale occasion", poursuit le quotidien indiquant que les signes de joie et d’allégresse étaient visibles sur tous les visages et que rabat a vêtu ses plus belles parures pour être digne de l’événement.

Al-Ittihad Al Ichtiraki, souligne, de son côté, que "le mariage royal est un événement historique qui traduit la diversité culturelle, artistique et civilisationnelle du Maroc". Les noces royales sont une "manifestation populaire" très spontané et très sobre", note -t-il.

Sous le titre "Les cérémonies royales se poursuivent dans le respect de la tradition", Le matin du Sahara et du Maghreb, rappelle que dans la tradition du mariage marocain, le cérémonial qui dure entre trois et sept jours est rythmé par des moments privilégiés et "par un rituel qui allie faste et sobriété et dont le caractère sacré en cautionne la pérennité".

« Un geste de modernité »

L’Histoire du Maroc inscrira cet heureux événement dans ses glorieuses pages, non seulement parce qu’il s’agit d’un mariage royal mais en raison de la volonté de SM le Roi d’associer son peuple aux manifestations de joie, ce qui en fait un événement particulier, écrit le quotidien Al-Alam.

Quant au quotidien Attajdid, il se fait l’écho des différentes manifestations populaires et officielles célébrant le mariage béni de SM le Roi, en publiant le programme exceptionnel des festivités des noces royales. Le journal a également publié à la "une" la photo de SM le Roi porté sur la Ammaria.

Les quotidiens Rissalat Al-Oumma et Al Monaataf ont intégralement consacré leur première page à cet heureux événement et ont évoqué l’ambiance festive ayant prévalu dans tout le royaume.

L’Economiste écrit, quant à lui, que "SM le Roi a rompu avec une tradition de secret entourant le mariage des sultans en révélant l’identité de son épouse et en la présentant publiquement", affirmant que ce "geste a été interprété par plusieurs observateurs comme un signe de modernité". "D’autres vont plus loin pour y voir un changement de la condition de la femme, prédisant un impact considérable sur le fonctionnement de la société", indique le journal ajoutant.

Bayane Al Yaoum, note de, son côté, sous le titre "Les trois jours qui ont modifié la physionomie de Rabat", que "ces jours ont été des moments historiques au cours desquels le peuple marocain a partagé la joie de son roi". Et d’affirmer que le mariage royal qui a fourni l’occasion pour concrétiser les changements, augure de l’ouverture de nouvelles perspectives devant le Maroc.

Parfaite communion entre le peuple et le Trône

Le quotidien Al-Jomhour souligne, pour sa part, que tous ceux qui ont suivi les manifestations du mariage royal auront retenu les grandes significations de cet heureux événement, "marquant l’étape d’une transition porteuse de changements à tous les niveaux que vit notre pays".

La gloire du mariage royal béni, poursuit le journal, se traduit par la simplicité qui a marqué les festivités, où les frontières entre célébrations officielles et populaires se sont estompées, dans une parfaite communion entre le peuple et le Trône.

La simplicité, trait distinctif de ce grand événement, n’a rien de surprenant puisque SM le Roi a tenu, dès son intronisation, à entourer les pauvres et les souches sociales démunies de sa haute sollicitude, au même titre que le reste du peuple, ajoute Al-Jomhour", soulignant que dans sa grandeur et son caractère populaire, cet événement historique a offert l’image éloquente d’un pays pouvant relever tous les défis car capable d’assumer sa diversité dans une parfaite symbiose autour de la personne du Roi.

Pour sa part, le quotidien Al-Ahdath Al-Maghribia" publié à la "une" les portraits de SM le Roi Mohammed VI et de sar la Princesse Lalla Salma, accompagnés de titres révélateurs relatant l’ambiance de joie et d’allégresse qui ont marqué la célébration du mariage royal. ainsi peut-on lire comme titres : "SM le Roi associe 400 jeunes mariés à ses noces", "les célébrations se poursuivent dans les différentes régions du Royaume", "les citoyens affluent des régions avoisinantes (de la capitale) à la recherche de la joie et du spectacle".

Source : MAP

Mots clés: Lalla Salma , Mohammed VI , Mariage , Famille royale marocaine

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact